Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sexualité

Sexo : Pourquoi les couples font-ils l’amour après une dispute ?

Publié par Romane TARDY le 18 Déc 2021 à 13:21
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Vous l’avez forcément déjà vécu. Après une forte dispute avec votre compagnon, la réconciliation a eu lieu sous les draps. En effet, c’est une façon de procéder assez courante mais pourquoi ? La science a donné la réponse.

>>> A lire aussi : Sexo : Quel est le temps idéal d’un rapport sexuel ?

Faire l’amour après une dispute, une pratique courante

Vous connaissez tous les réconciliations sur l’oreiller, ces petits moments intimes qui suivent les disputes. Ce phénomène est très répandu : 81% des personnes assurent ressentir de l’excitation après s’être pris la tête avec leur partenaire selon un sondage Cosmopolitan. Pourquoi est-ce si fréquent ? Eh bien, la science a trouvé la réponse.

C’est une question d’hormones. En effet, après avoir libéré un taux important d’adrénaline et de cortisol, les hormones du stress dégagées pendant une dispute, vous allez chercher naturellement à faire redescendre ses émotions. Et quoi de mieux que de faire l’amour ? Il peut provoquer un sentiment de soulagement et de sécurité qui ne va que vous faire du bien.

De plus, selon le sexologue Andrew Aaron, « le sexe après une dispute ne procure pas seulement un soulagement, il crée aussi de l’excitation. Vous passez de l’état de menace à celui de triomphe, car vous avez surmonté la menace en survivant » . Vos ardeurs ont aussi été éveillées par ce climat de tensions. C’est également un moyen de se reconnecter avec son partenaire.

Attention, le sexe ne résout pas tout !

Toutefois, le sexe ne peut pas régler tous les conflits, il s’agit surtout de communiquer. Résoudre systématiquement un conflit par la sexualité peut lasser voire faire diminuer le plaisir avec le temps.

Pour la sexologue Béatrice Cuzin, tout dépend du fonctionnement du couple. Si le conflit n’est pas de grande gravité et que le couple s’entend bien sexuellement, « cela peut-être un moyen de se pardonner sans verbaliser » .

dispute

>>> A lire aussi : Connaissez vous ce « nouvel orgasme », l’orgasme cervical ?

0