Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sexualité

Elle est sexomniaque et son mari adore ça !

Publié par Gabrielle Nourry le 28 Jan 2024 à 20:01

À 49 ans, le quotidien de Lauren Spencer ressemble à toutes les femmes de son âge. Mais la nuit, cette quadragénaire se transforme totalement puisque qu’elle est sexomniaque. Elle souffre de somnambulisme sexuel.

À lire aussi : Combien de fois pensons-nous au sexe par jour ?

Cette quadragénaire souffre de somnambulisme sexuel

Lauren Spencer semble être une quadragénaire ordinaire. Elle passe ses journées à faire ses courses, à déjeuner ou à faire du jardinage. Mais cette femme de 49 ans se transforme totalement une fois le jour tombé. Et personne ne s’en doute, à part Charlie, 52 ans, qui est son mari depuis dix ans.

En effet, cette quadragénaire soufre d’une maladie étonnante : la sexsomnie. Si certaines personnes sont accros au sexe, Lauren est atteinte d’un trouble du sommeil qui l’incite à avoir des relations sexuelles alors qu’elle est totalement endormie.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

C’est un trouble très rare qui touche majoritairement des hommes. Il ne concerne que 7% des consultations dans les cliniques spécialisées dans le sommeil au Royaume-Uni. « Je fais des choses bizarres dans mon sommeil, dont je ne suis même pas consciente, comme initier des rapports sexuels« , témoigne la femme de 49 ans.

À lire aussi : Cette femme de 58 ans ne veut plus jamais faire l’amour avec un homme dans sa vie

Un trouble qui ne dérange pas son mari

Ce trouble peut être particulièrement contraignant pour le partenaire de la personne atteinte. Lauren Spencer assure que son couple se porte très bien malgré sa sexsomnie. « Mon mari ne se plaint certainement pas si je commence à être coquine avec lui », confie-t-elle.

« Il saute bien sûr sur l’occasion et parfois les choses évoluent et nous faisons l’amour », avoue la quadragénaire. Lauren Spencer explique que parfois, elle se réveille durant les préliminaires et passe alors à l’acte en étant éveillée. Mais il lui est déjà arrivé de faire l’amour en étant complètement endormie.

La quadragénaire assure que son trouble n’a jamais dérangé les hommes avec qui elle a partagé sa vie. Au contraire, ils étaient tous consentants et ravis de cette situation.

À lire aussi : Une femme décède après un rapport sexuel avec son partenaire pour une raison déroutante…

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.