Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sexualité

Connaissez-vous la Karezza, une pratique sexuelle qui va vous faire redécouvrir votre partenaire ?

Publié par Manon CAPELLE le 01 Mar 2020 à 10:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Avez-vous déjà entendu parler de la Karezza ? Cette pratique s’oppose à la course à l’orgasme et sert à redécouvrir votre partenaire et de casser la routine. La clé? Prendre son temps.

Publicité
la Karezza

>>> À lire aussi : Le porno chez les millennials : les jeunes sont-ils addicts aux films X ? Découvrez les chiffres et leur site préféré !

La Karezza, qu’est-ce que c’est?

Selon une étude hollandaise, un rapport sexuel dure en moyenne 5 minutes. Cependant, une vieille pratique est à son opposé, il s’agit du Karezza. Cette pratique a été mise au point en 1896 par le docteur Alice Stockham. Elle voulait aider ses patients à s’épanouir sexuellement et préconise de prendre son temps, et pas qu’un peu! 

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

S’adonner à la Karezza, qui signifie « caresse » en italien, c’est partager une seule et simple injonction : vous abandonner à la tendresse et à la sensualité. Blottissez-vous nue contre votre partenaire, et profitez du plaisir que vous procurent les caresses.

Chaque recoin du corps fait l’objet d’un traitement doux auquel vous vous adonnez pleinement. Entre les doigts qui effleurent les seins, le ventre, l’intérieur des cuisses, il y en a pour tous les goûts.

>>> À lire aussi : Sexualité : les parents n’ont pas le même discours avec leur fille qu’avec leur fils

Publicité

Une pratique qui déclenche l’hormone de l’amour et de l’attachement

Cette pratique est souvent associée au tantrisme et s’apparente à un câlin de très longue durée. Toutefois, la Karezza n’a pas pour but d’atteindre l’orgasme. Car ce dernier stimule de la dopamine, un neurotransmetteur lié au plaisir.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

La Karezza se veut de déclencher une production d’ocytocine, également nommé hormone de l’amour ou de l’attachement. Cela vous oblige à partager ce moment avec une personne de confiance, idéalement votre amoureux.

Publicité

Cette méthode permet d’améliorer la communication des couples, qui peuvent discuter de cette expérience ensemble. C’était en effet le postulat du docteur Stockham, qui conseillait aux couples de s’abstenir de jouer pour renforcer leur mariage.

>>> À lire aussi : Coup de théâtre dans l’affaire Benjamin Griveaux : cinq vidéos pornographiques non dévoilées sèment la panique !