Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sexualité

« J’ai cru qu’ils voulaient nous tuer » : Léo et Arno, un couple agressé pour leurs contenus sur les plateformes X (vidéo)

Publié par Gabrielle Nourry le 30 Juil 2023 à 12:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Léo et Arno sont un couple d’influenceurs gays. Suivis par plusieurs milliers de personnes, ils partagent leur quotidien sur les réseaux sociaux. En parallèle de l’influence, les deux jeunes hommes postent des contenus sur les plateformes X. Préjugés, revenus, mais aussi agressions… Ils se sont livrés au Tribunal Du Net en toute transparence dans une interview exclusive.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Nathalie et Gabano : Les anciens candidats de télé-réalité ont tourné leur premier film X en couple pour Jacquie et Michel

Travailler en couple sur les plateformes X

Arno et Léo, tous les deux très à l’aise avec leurs corps et attirés par la photo se sont lancés individuellement sur les plateformes X que sont Mym et Onlyfans. Quand ils se rencontrent et se mettent en couple germe alors l’idée de créer du contenu ensemble. Mais la mise en place de ce projet ne sera pas évidente car ils devront se mettre d’accord sur le type de contenus, mais aussi leur limites.

La suite après cette publicité

« Arno proposait un contenu qui était carrément différent du mien, c’est ce qui posait un peu problème au début » confie Léo. Ce dernier avait du mal à aller plus loin que des photos sensuelles. Au début de leur relation, les deux hommes n’avaient pas les mêmes limites, ce qui a engendré des conflits. « J’étais un peu plus dénudé que lui quand on s’est rencontrés » indique Arno qui confirme que ça n’a pas été évident de se dévoiler pour son chéri.

La suite après cette vidéo
arno leo

Être un homme sur Mym et Onlyfans

La suite après cette publicité

Être un homme sur les réseaux tels que Mym et Onlyfans demande plus d’imagination qu’une femme selon Léo. « Il faut essayer de proposer quelque chose de différent comparé aux femmes qui sont directement plus existantes » explique-t-il. Selon lui, c’est également plus facile de vivre de ce métier en étant une femme qu’un homme.

Malgré tout, Arno et Léo parviennent à vivre de leurs différentes activités. Leur abonnement Onlyfans et Mym est d’environ 12 euros par mois. Le couple a également un site byarnoleo.com sur lequel ils vendent leurs vêtements portés. Les prix dépendent de la marque, du nombre de jours portés, mais aussi des options choisies par l’acheteur et peuvent donc aller de 30 à 60 euros. Ainsi, leurs revenus mensuels varient de 2000 à 6000 euros.

Les personnes présentes sur les plateformes pour adultes sont régulièrement jugées, le couple n’y échappe malheureusement pas. « Ce sera toujours plus compliqué pour nous étant donné qu’on est gays » confie Léo.

La suite après cette publicité
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par arno & léo (@byarnoleo)

Arno et Léo agressés en pleine rue à plusieurs reprises

La suite après cette publicité

Les couples hétérosexuels sont nombreux sur Mym et Onlyfans à l’instar du couple Pellissard ou de Nathalie et Gabano, mais être un couple gay n’a évidemment pas les mêmes conséquences. Comme dans la vraie vie, Arno et Léo sont confrontés à des clichés. « On a eu affaire aux stéréotypes actif/passif » regrette Léo.

Malheureusement, le couple a été victime à plusieurs reprises d’agression. Le soir de l’anniversaire d’Arno, les deux jeunes hommes sortent de boite de nuit et traversent un parc pour rentrer à l’hôtel. « J’ai senti quelque chose derrière mon dos » raconte Léo qui avait en effet vu juste puisque deux hommes cagoulés apparaissent. « Ils marchaient avec un pas déterminé, j’ai cru qu’ils voulaient nous tuer » se souvient-il.

Ils se mettent alors à courir, mais Arno chute. Alors que Léo est poursuivi par les deux individus, ces derniers prennent la fuite lorsqu’ils atteignent une rue illuminée. Le couple a aussi été pris à partie à Paris dans la rue où des individus leur ont craché dessus et les poursuivent. Malgré ces mésaventures, les deux hommes préfèrent se concentrer sur le positif et leurs projets à venir.