Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sexualité

Sexo : les femmes qui font beaucoup l’amour sont-elles plus intelligentes ?

Publié par Jessy le 09 Avr 2023 à 9:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les femmes qui font beaucoup l’amour seraient plus intelligentes, selon une nouvelle étude. Cette conclusion serait directement liée aux bienfaits des rapports sexuels sur le cerveau.

S’il est possible de se masturber sans les mains, le sexe est donc propice à rendre plus intelligent… Et pourquoi pas ?

 À lire aussi : Pornhub racheté : vers une plateforme plus éthique ?

Selon une étude, les femmes qui font beaucoup l’amour sont plus intelligentes

Faire l’amour, on le sait, ça a beaucoup d’aspects positifs. Cela ne veut pas dire que les personnes qui ne sont pas intéressées par l’acte sont malheureuses. Mais selon une étude publiée dans le Journal of Neuroscience, les femmes qui font beaucoup l’amour sont plus intelligentes. C’est en tout cas la conclusion de quatre scientifiques à l’origine de cette étude.

Des résultats que pourraient d’ailleurs intéresser cette femme qui a eu deux rapports par jour pendant une semaine. Des tests ont bien évidemment été effectués. Plusieurs femmes ont vécu une stimulation du clitoris. Pendant le test, le clitoris était parfois stimulé, parfois en pause. Grâce à des scans IRMf (Imagerie par Résonance Magnétique Fonctionnelle), les scientifiques en ont déduit que les femmes qui font beaucoup l’amour peuvent être plus intelligentes. Mais pourquoi ?

À lire aussi : Une augmentation du nombre d’IST chez les jeunes Français

Le cortex somatosensoriel a toute son importance

Lors de ces tests, l’attention a été portée sur le cortex somatosensoriel des femmes, c’est-à-dire la zone liée à l’éveil. En d’autres termes, c’est la zone où arrivent les informations corporelles des cinq sens, comme le rapporte Gentside. Le cortex somatosensoriel est plus épais chez les femmes qui font régulièrement l’amour.

Si on sait ce qui se passe quand vous ne faites pas l’amour pendant un mois, il n’est pas certain à 100% que le cortex somatosensoriel est plus épais seulement grâce à une activité sexuelle dense. De même, il n’est pas prouvé que les femmes qui font moins l’amour ont la zone de l’éveil moins épaisse.

Finalement, l’étude montre que les cinq sens sont un peu plus développés, sans pour autant indiquer que les femmes ayant des rapports sexuels réguliers ont de meilleures capacités intellectuelles.

À lire aussi : Pornographie vs réalité : quelles sont les 7 différences ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.