Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Jeter un masque ou un mégot dans la rue va maintenant vous coûter très cher !

Publié par Manon CAPELLE le 07 Juin 2020 à 18:44
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Brune Poirson, secrétaire d’État à la Transition écologique vient de l’annoncer. L’amende pour le jet de masque, mégot, gants ou dépôts sauvages d’ordures va prochainement être doublée. L’amende devrait donc atteindre les 135 euros. 

La suite après cette publicité
amende masque mégot 135 euros

>>> À lire aussi : Depuis le déconfinement, les recherches immobilières explosent, notamment dans certaines régions

L’amende va passer à 135 euros

La suite après cette vidéo

Les masques sont au coeur de multiples polémiques depuis le début de la crise sanitaire. D’abord en pénurie pour les citoyens français, désormais, ils sont accessibles à tout le monde. Ils sont même devenus obligatoires dans les transports en commun pour limiter les contaminations.

La suite après cette publicité

Cela a pour conséquence que le nombre de masques jetés par terre a explosé. Face à cette pollution, l’exécutif a pris une décision. La secrétaire d’État à la Transition écologique, Brune Poirson, a annoncé qu’il y aurait un durcissement des sanctions. 

L’amende, qui est actuellement à 68 euros, sera désormais élevée à 135 euros. Ce projet de décret inclut aussi bien le jet de masque que de mégot, de gants ainsi que les dépôts sauvages d’ordures. Il devrait être présenté mi-juin.

>>> À lire aussi : Virginie Despentes : La lettre adressée à ses « amis blancs » fait polémique! (VIDÉO)

La suite après cette publicité

« La multiplication du nombre de nouveaux déchets abandonnés »

Cette mesure s’inscrit dans le mouvement d’économie circulaire lancé en 2018. Elle « trouve avec le Covid-19 un nouvel écho, avec la multiplication du nombre de nouveaux déchets abandonnés liés à la crise sanitaire » au lieu d’être jetés à la poubelle, indique le ministère. Brune Poirson souligne : « Il faut que chacun comprenne que tout déchet jeté par terre finit souvent sa route dans l’océan. »

« Si nous voulons des mers et des océans propres, cela commence par des trottoirs propres« , continue Brune Poirson. D’ailleurs, la secrétaire d’État se rend ce dimanche à Lège-Cap-Ferret pour une collecte de déchets plastiques, à la veille de la journée mondiale des océans.

La suite après cette publicité

Le gouvernement prévoit d’intensifier les campagnes de communication et de sensibilisation pour inciter les citoyens à ne pas jeter leurs déchets n’importe où.

>>> À lire aussi : Bar à domicile : ces belges vous servent une bonne bière directement chez vous !

Source : LCI

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.