Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Été 2023 : vous pouvez avoir une amende si vous avez une piscine gonflable

Publié par Elodie GD le 20 Juin 2023 à 16:08

L’été est là, et il s’annonce très chaud. Si chaud que le département des Pyrénées-Orientales a décidé de prendre des mesures chocs. Des mesures qui risquent d’en agacer certains.

>> A lire aussi : Les vacances scolaires d’été bientôt raccourcies ?

Eté : exit la piscine gonflable !

La canicule sera de la partie cet été. Une nouvelle qui n’est pas pour ravir les Français, qui se souviennent encore de l’été dernier.

Avec le réchauffement climatique, il faut s’attendre à voir les températures grimper d’année en année.

Alors que certains ont des piscines aux prix fous, pour combattre la chaleur, d’autres ont trouvé une solution miracle à faible coût : la piscine gonflable. Une solution dont quelques Français ne pourront malheureusement pas profiter cette année, sous peine de récolter une amende.

>> A lire aussi : Cette couverture de refroidissement va vous aider à passer vos nuits d’été au frais

Des contrôles réguliers

Face aux risques de sécheresse provoqués par les fortes chaleurs, certains départements comme les Pyrénées-Orientales ont décidé de prendre des mesures radicales. Ainsi, dans ce département du sud, « les piscines hors sol, les modèles gonflables sont désormais bannis » .

L’information a été relayée par Maison et Travaux qui stipule que, contrairement à l’Occitanie qui a été placée état de vigilance, les Pyrénées-Orientales ont été placées en état de crise. Un état de crise qui induit quelques difficultés et des « situations tendues » , comme l’a rapporté le bureau des recherches géologiques et minières (BRGM).

Alors pourquoi interdire le remplissage des piscines gonflables et des piscines hors sol ? Tout simplement parce qu’elles sont considérées comme des réserves d’eau. Des réserves dont il faut éviter l’utilisation excessive en période de crise.

Si certains se laissent aller à outrepasser ces nouvelles règles, ils s’exposent à des sanctions. Des sanctions qui pourront atteindre jusqu’à 3 000 euros ! Et inutile d’espérer pouvoir passer inaperçu, des agents des Directions départementales des territoires seront déployés sur place et effectueront des contrôles réguliers.

>> A lire aussi : Lidl : cet article va révolutionner vos apéros de cet été !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.