Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Carrefour annonce un grand changement pour ses magasins

Publié par La rédaction le 21 Oct 2022 à 9:03

Ce qui est clair, c’est que nous n’avons pas fini d’entendre parler de cette nouvelle décision ô combien importante prise par Carrefour. En effet, le géant de la grande distribution française vient officiellement d’annoncer la mise de 41 de ses magasins… en location-gérance. Autrement dit : une personne ne faisant pas partie du groupe de l’enseigne pourra dès lors prendre la gestion du magasin et/ou de l’hypermarché concerné. Certains salariés ont déjà peur de ce qui pourrait leur arriver…

>>> À lire aussi : Carrefour, Lidl, Leclerc, Intermarché… l’enseigne préférée des Français n’est pas forcément celle que l’on imagine

Carrefour lâche du lest

L’année 2023 sera visiblement l’année de futurs changements à venir pour la très célèbre enseigne qu’est Carrefour. Et pour cause… Alors que les temps sont durs et que les pénuries s’enchainent, le géant de la grande distribution a pris une décision forte et qui ne manquera pas de faire parler concernant certains de ses magasins et hypermarchés.

carrefour location-gérance magasins hypermarchés

Carrefour va passer 41 magasins en location-gérance.

En effet, dès 2023, Carrefour va mettre une quarantaine de ses magasins en situation de location-gérance. C’est simple : un entrepreneur pourra candidater et prendre la direction d’un établissement sans que l’enseigne ne lui dicte les règles à suivre. Si ce choix peut interpeller, l’entreprise, elle, a sa propre raison : « Il faut réformer le modèle de certains de nos hypermarchés afin qu’ils puissent retrouver une dynamique ». Et les salariés, dans tout ça ?

>>> À lire aussi : Fesses collées à la vitrine et rayons saccagés… Un homme sème la zizanie dans un Carrefour

Près de 4.000 salariés concernés

Si le nombre total de magasins pointés du doigt par Carrefour s’élève à 41 établissements, les salariés concernés, eux, par la mise en location-gérance atteint les 4.000. Soit autant de personnes qui, depuis l’annonce par l’enseigne de sa nouvelle politique, sont bien inquiètes quant à leurs futurs. « Une clause sociale est mise en place et permet de maintenir de nombreux avantages », explique ainsi l’entreprise pour tenter de rassurer ses salariés.

Pour autant, la loi libère le gérant de toutes clauses au bout de quinze mois. Après ça, Carrefour n’aura plus la mainmise aussi facile sur ses magasins. Et les salariés, eux, seront ainsi livrés à eux-mêmes !

>>> À lire aussi : Carrefour accusé de cacher de la moutarde en pleine pénurie : l’enseigne sort du silence !

Source : Capital

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.