Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Cinquième vague : Ces nouvelles mesures qui pourraient tomber lundi

Publié par Romane TARDY le 03 Déc 2021 à 10:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La cinquième vague est en train d’atteindre des chiffres affolants alors que les Français commencent à organiser les fêtes de fin d’année. Comment réagir ? Le gouvernement, avec l’arrivée du variant Omicron, a décidé de tenir un conseil de défense dès lundi. Quelles mesures pourraient alors tomber ?

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : La fin du pass sanitaire ? La CNIL met en garde le gouvernement !

Un conseil de défense anticipé

La suite après cette vidéo

Variant Omicron et cinquième vague ne font pas les affaires du gouvernement. A quelques semaines des fêtes de fin d’année, la situation sanitaire s’envenime à vitesse grand V en France. Cette cinquième vague est « particulièrement forte » , selon Jean Castex. Allons-nous alors connaître des restrictions comme en 2020 ? Eh bien, ce n’est pas exclu. Et pour cause, le gouvernement se réunit dès lundi pour un conseil de défense. Une réunion anticipée puisqu’habituellement elle se déroule le mercredi.

La suite après cette publicité

Lors de son déplacement au centre hospitalier de la préfecture de Charente, Jean Castex a annoncé que lundi 6 décembre ce conseil de défense a clairement pour objectif de « voir s’il y a lieu de prendre des mesures supplémentaires » .

Le confinement ne serait pas encore à l’ordre du jour : « Tout est fait pour éviter un confinement. Bien sûr, ça reste dans la boite à outils » , a déclaré Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, à BFMTV ce jeudi 2 décembre. L’année dernière, il avait été arrêté peu avant Noël mais le couvre-feu demeurait : allons-nous revivre ce scénario ?

Les possibles mesures

La suite après cette publicité

Olivier Véran n’a pas exclu le retour des jauges dans certains lieux publics. Interrogé sur cette éventuelle mesure, le ministre de la Santé a alors répondu : « Nous ne laisserons pas la pression monter trop haut » dans les hôpitaux. Cette réponse fait bien comprendre que des mesures seront prises si nécessaire pour éviter la saturation des services hospitaliers.

La vaccination obligatoire ne semble pas encore envisagée non plus. Le gouvernement compte d’abord sur la dose de rappel qui sera obligatoire pour conserver son pass sanitaire à partir du 15 janvier. « Les gens savent se protéger, ils sont en plus vaccinés, ils vont tous se faire un rappel. On peut espérer que les fêtes n’occasionnent pas de rebond » , a commenté la professeure Anne-Claude Crémieux, infectiologue. Pour les spécialistes, il faut accentuer les gestes barrières et diminuer de 20% les contacts sociaux.

coneil-defense-mesures

>>> A lire aussi : Variant Omicron résistant au vaccin ? Une Française vaccinée contaminée

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.