Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Prime de 1000 euros aux salariés des grandes surfaces ? C’est le coup de massue pour de nombreux employés

Publié par Justine le 21 Avr 2020 à 17:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est un coup de massue pour les salariés des grandes distributions qui travaillent pendant le confinement. Bruno Le Maire avait lancé un appel le 20 mars aux entreprises pour qu’elles offrent une prime de 1000€ aux employés sur le terrain. Auchan avait de suite accepté, mais aujourd’hui, tout est différent.

confinement : la prime versée ?

>>> À lire aussi : Auchan avait promis une prime de 1000€ à tous ses employés mais… la réalité va être bien différente !

Les mauvaises surprises du confinement

Alors que le travail exemplaire des salariés sur le terrain pendant le confinement devait être remercié par une prime, tout a changé. Aujourd’hui, la prime de 1000€ va être recalculée pour le grand dam des travailleurs.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

À ce jour, il n’est plus question de verser une prime de 1000€ aux 65 000 collaborateurs du groupe. Cette dernière sera « calculée en fonction du temps de travail effectif, sur une période définie », dévoile France Info. Christian Roy, délégué syndical Force Ouvrière chez Auchan s’insurge : « Les salariés se projetaient déjà avec une prime de 1000 euros, quel que soit leur temps de travail effectif, et là c’est la douche froide ».

>>> À lire aussi : Edouard Philippe annonce les montants des aides et des primes débloquées

Qui va recevoir la prime de confinement ?

Après cette annonce, Christian Roy affirme que les contrats de plus de 28 heures vont bel et bien toucher la prime de 1000€, mais « Pour le reste, c’est proratisé en fonction du temps de travail effectif, et quelque part, il y a de la frustration qui naît à travers cette nouvelle annonce ! ».

Le groupe Auchan affirme de son côté ne pas avoir encore pris de décision concernant la prime de confinement. Laurence Gilardo, déléguée syndicale FO à Casino dévoile les rumeurs qui circulent : « notamment que le personnel qui met en rayons de nuit chez Casino n’aura pas la prime puisqu’ils ne sont pas exposés aux clients ! Sauf qu’il y a eu des centaines de clients qui sont venus déposer leurs virus, tousser sur les produits que les salariés manipulent, donc ils sont tout à fait légitimes à toucher la prime ! Il n’y a pas de raison ! ».

Du côté de Leclerc, le même sentiment de confusion règne. Le directeur va choisir qui va recevoir cette prime. Les salariés des bases logistiques sont certains d’empocher la somme, contrairement aux personnes qui travaillent dans les magasins franchisés.

Les salariés vont-ils voir leur prime de confinement sur leur compte bancaire ou n’est-ce qu’un rêve ?

>>> À lire aussi : Déconfinement : le retour à la normale ne se fera pas la 11 mai