Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Coronavirus : cette application donne un constat alarmant pendant le confinement

Publié par Romane TARDY le 06 Avr 2020 à 14:33

Le temps ne joue de nouveau pas en la faveur du confinement. Arrivée du printemps, week-end ensoleillé, début des vacances, la tentation de ne pas respecter le confinement est grande. Une application qui traque les déplacements pendant le confinement a démontré une augmentation de ceux-ci ces derniers jours.

A lire aussi : Attestation numérique : où trouver et comment utiliser l’attestation de déplacement sur smartphone ?

Avec les vacances et le beau temps, le gouvernement craint le relâchement des Français face aux mesures de confinement. Ainsi, sur les quais de Seine à Paris, les promeneurs étaient de retour ou encore dans les rues commerçantes ce week-end. Une application surveille les déplacements et a confirmé cette augmentation.

Covimoov, l’application qui traque les déplacements pendant le confinement

Covimoov est une application qui trace la courbe des déplacements en voiture pendant le confinement. Elle calcule le taux de respect du confinement. Le JDD rapporte que l’application a effectué des mesures pendant la semaine du 26 mars au 2 avril. Le chiffre de nombre de sorties est d’environ 11-12 par personne au cours de cette semaine qui vient de s’écouler. En tant habituel, ce chiffre est autour de 24. Les personnes traquée effectuaient donc seulement deux fois moins de déplacements qu’en temps normal. Au début du confinement, les Français étaient de meilleurs élèves, avec seulement 8 sorties la semaine du 19 mars.

Des résultats qui montrent un vrai relâchement

Tous les départements semblent concernés par cette augmentation mais le Sud-Est et le bassin d’Arcachon sont encore plus marqués par cette tendance inflationniste. Antoine Couret, président de la société Geo4cast qui développe l’application Covimoov, confirme cette mobilité au micro de LCI : « Les chiffres montrent que les premières semaines, le confinement a été plutôt très bien respecté. En revanche cette semaine on voit un peu de relâchement. C’est clair que l’objectif est de trouver le bon équilibre entre stopper le virus et gérer l’activité économique » . Il en appelle alors à une prise de conscience des Français qui ne doivent pas relâcher leur effort. « Toutefois, si l’on prend l’ensemble des personnels hospitaliers, cela correspond à 8 à 10% des déplacements, or on est cette semaine à plus de 45%, c’est donc qu’il n’y a pas que des déplacements nécessaires à l’activité économique« , a alerté Antoine Couret.

Sources : JDD, LCI

A lire aussi : Coronavirus : la France refuse une possibilité permettant d’effectuer jusqu’à 300 000 tests de dépistage par semaine

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.