Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Couvre-feu: Bientôt une attestation pour pouvoir aller au restaurant ?

Publié par Elodie GD le 23 Oct 2020 à 11:15
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis samedi 17 octobre dernier, plusieurs villes sont sous le coup d’un couvre-feu. Annoncé par Emmanuel Macron lors de son allocution du 14 octobre dernier il prend place entre 21 heures et 6 heures. Fortement impactés par la crise sanitaire, les restaurateurs sont désormais obligés de fermer plus tôt. Exténués, ils ont adressé une lettre au président dans une tribune publiée dans Le Point.

Les restaurateurs réclament une attestation spéciale pour les clients

A lire aussi: 46 millions de Français sous couvre-feu dès vendredi minuit !

La mesure restrictive de trop

Lors de son allocution le 14 octobre, le président de la République a confirmé la mise en place du couvre-feu déjà annoncé par les médias. Mis en place dans les zones d’alerte maximale, il implique la fermeture de tous les établissements, y compris les restaurants, dès 21 heures. Or, les restaurateurs se trouvant dans ces zones étaient déjà obligés de fermer leurs portes à 22 heures.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Fortement impacté par la crise sanitaire, le milieu de la restauration a vécu la mise en place de cette nouvelle mesure comme un coup un énième coup de massue. C’est pourquoi plusieurs restaurateurs ont réclamé la mise en place d’une attestation spéciale pour leurs clients dans les colonnes du Point.

Les restaurateurs en colère

« Monsieur le président, (…) Avant votre annonce, nous redoutions déjà que 30 % de nos restaurants fassent faillite d’ici la fin de l’année. Depuis, nous pensons que ce sera bien pire » , ont-ils commencé. « Si nous vous interpellons, c’est qu’il y a péril en la demeure. (…) Pour que la restauration française ait encore un avenir, une solution doit être trouvée afin que puisse être maintenu au moins le premier service du soir. Nous nous engageons à garantir toutes les mesures sanitaires ».

« Monsieur le président, nous vous demandons de permettre aux convives qui arrivent avant 21 heures chez nous de rester dîner. L’attestation que nous leur fournirions en fin de repas les autoriserait à rentrer au plus tard à 23 heures chez eux » , ont-ils réclamé.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Signée par des dizaines de restaurateurs, de patrons de groupes de restauration et par des organisations patronales, la tribune réclame la mise en place d’une nouvelle attestation. Reste à voir si le président entendra le cri du cœur poussé par les restaurateurs. Ouverts peu de temps après le déconfinement, les restaurants ne fonctionnent pas à plein régime. En effet, à cause des mesures sanitaires qu’ils doivent mettre en place dans leur établissement, ils perdent une bonne partie de leur clientèle.

A lire aussi: Covid-19 : le couvre-feu va t-il durer jusqu’au mois d’Avril 2021 ?