Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Disneyland plus accessible en train ? La triste nouvelle qui vient de tomber

Publié par Jessy le 04 Sep 2022 à 10:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est une nouvelle qui risque d’inquiéter les nombreux fans du célèbre parc Disneyland Paris. La compagnie ferroviaire Eurostar a décidé que les liaisons entre Disneyland Paris et Londres seront supprimées à l’été 2023. Une annonce qui s’ajoute à la mauvaise nouvelle annoncée par le parc il y a quelques jours…

La suite après cette publicité
disneyland paris

Eurostar annonce la suppression des lignes directes entre Londres et Disneyland Paris !

La suite après cette vidéo

L’horizon 2023 n’est pas clair pour les fans anglais de Disneyland Paris. Dans une déclaration à l’AFP, la compagnie ferroviaire Eurostar a annoncé sa volonté de « ne plus assurer la liaison directe entre Londres et Marne-la-Vallée » . Une décision qui concerne les lignes directes dès l’été 2023. Pour l’heure, Eurostar ne s’est pas prononcée sur l’année 2024. « Nous réexaminerons nos options pour 2024 dans le courant de l’année prochaine » . Si l’inflation a de lourdes conséquences sur les prix dans les supermarchés, la pandémie continue à fragiliser l’Angleterre. L’entreprise ferroviaire se veut cependant rassurante : il est toujours possible pour les Britanniques de se rendre à Disneyland Paris en passant par la capitale ou par Lille.

Une conséquence direct du Brexit ?

La suite après cette publicité

Depuis janvier 2021, l’Angleterre n’est plus un membre de l’Union européenne. Avec le vote du Brexit, le pays est donc coupé du reste de l’UE. « Nous devons nous concentrer sur nos trajets principaux pour nous assurer que nous pouvons continuer à fournir un niveau de service et d’expérience » indique Eurostar. Si de nombreux films Disney contiennent des allusions au sexe que vous n’avez sûrement jamais remarqué, cette annonce reste une mauvaise nouvelle pour les fans.

Depuis la mise en place du Brexit, les Britanniques sont considérés comme des ressortissants étrangers. Cependant, ils n’ont pas besoin d’un visa pour des voyages au sein de l’Union européenne. Petite condition :  leur séjour ne doit pas excéder les 90 jours. Si Eurostar pense d’abord à ses dépenses et aux Britanniques, Disneyland Paris risque d’en pâtir de cette décision sur le nombre d’entrées.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.