Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Une étudiante en médecine reçoit une sanction pour sa tenue « inappropriée ». Jugez par vous-même !

Publié par Justine le 20 Sep 2021 à 13:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce type d’histoire est malheureusement de plus en plus fréquent. Une étudiante en médecine vient de recevoir une sanction académique à cause de sa tenue vestimentaire jugée « inappropriée ». Une nouvelle réflexion sur la tenue des femmes qui commence à agacer fortement.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

>>> À lire aussi : Une femme a été expulsée de son vol à cause de sa tenue « inappropriée », jugez par vous-même (vidéo)

Une étudiante en médecine sanctionnée pour sa tenue vestimentaire

Lorsque ce n’est pas à l’école, c’est sur leur lieu d’étude ou de travail que les femmes font l’objet de critiques constantes quant à leur tenue vestimentaire. Ici, une étudiante en médecine a subi une sanction académique alors qu’elle portait une robe loin d’être décolleté ni considérée comme sexy.

En effet, Eilidh est une jeune diplômée en biologie des maladies tropicales qui, lors d’un examen, a été la cible d’une réflexion des plus déplaisantes. Le jury qualifie sa tenue comme « la plus inappropriée que nous ayons jamais vue ». Au lieu de juger les compétences de la candidate, le jury n’a rien de mieux à faire que sanctionner la tenue vestimentaire de l’élève. 

>>> À lire aussi : À cause de sa tenue jugée trop sexy, cette influenceuse a vécu un moment humiliant

Une amie de l’étudiante en médecine choquée par cette décision

Certes, il est essentiel de se vêtir de manière convenable pour une évaluation, mais comme vous le voyez sur la photo, la jeune étudiante en médecine porte une robe moulante qui descend sous les genoux, est serrée à la taille et n’a aucun décolleté. Rien d’inapproprié donc.

Choquée, une amie d’Eilidh partage son incompréhension sur Twitter : « Quelqu’un pourrait-il m’expliquer pourquoi, en 2021, les écoles de médecine soutiennent encore certains concepts primitifs au détriment des étudiantes, juste parce qu’elles ont osé montrer leurs chevilles ? ». Suite à cette sanction, Eilidh s’est plainte à l’université qui lui a affirmé que le choix des examinateurs était irréversible et l’affaire clôturée.

Qu’en pensez-vous ?

>>> À lire aussi : Un étudiant filmait les étudiantes du campus sous la douche… mais évite la prison !

0