Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Fêtes de fin d’année : La catastrophe qui s’annonce pour les magasins de jouets …

Publié par Romane TARDY le 09 Nov 2020 à 10:20
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les magasins de jouets ont fermé pour ce nouveau confinement ainsi que les rayons de jouets dans les supermarchés. Une étude publiée ce lundi 9 novembre présente les perspectives pour les magasins de jouets s’ils restaient fermés jusqu’à la fin de l’année. Une catastrophe s’annonce….

La suite après cette publicité
jouets

A lire aussi : Vous voulez réserver des vacances de Noël ? Ce n’est pas une bonne idée…

Un manque à gagner énorme pour mes magasins de jouets

La suite après cette vidéo

Le reconfinement menace plus que jamais le secteur des jouets. En effet, à un mois et demi des fêtes de fin d’année, les magasins de jouets ont été obligés de fermer tout comme les rayons dédiés dans les supermarchés. Une étude a alors calculé le manque à gagner pour les magasins si jamais les mesures gouvernementales ne leur permettaient pas d’ouvrir avant la fin de l’année et ça fait très mal. En effet, le secteur pourrait être privé de 770 millions d’euros de vente !

La suite après cette publicité

Une rechute pour le secteur qui avait enfin récupéré de son retard lié au premier confinement. Toutefois, ce second confinement pourrait être bien plus compliqué : entre novembre et décembre les chiffres de ventes de jouets représentent 48% des ventes annuelles et 1,7 milliard d’euros.

Des alternatives insuffisantes

Le click and collect et les ventes en ligne, seules options d’achat encore possible, seront bien insuffisants pour répondre à la demande. Les transporteurs seront alors surchargés.

La suite après cette publicité

Le secteur du jouet est donc vraiment en danger. Les plus touchés seront les acteurs locaux et les petits fabricants. Face à ces difficultés, les petits commerçants demandent leur réouverture dès le 13 novembre. Toutefois, les chiffres de l’épidémie risquent de ne pas le permettre. Les mois à venir seront donc très durs surtout que le gouvernement n’a pas encore statué sur les fêtes de fin d’année. Les courses de Noël semblent bien déjà perturbées.

Source : BFM TV 

A lire aussi : Covid-19 : des chiffres erronées sous-estimeraient BEAUCOUP le nombre de cas quotidiens…

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.