Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Argent : Pourquoi les Français conservent de plus en plus de liquide chez eux ?

Publié par Noémie Penot le 31 Mar 2021 à 6:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis plusieurs années, la Banque Centrale Européenne constate que la demande de billets en euros a continuellement augmenté, tandis que les transactions réalisées en liquide semblent avoir diminué. Comment expliquer ce phénomène ?

Argent liquide

>>> À lire aussi : Arnaque : cette femme a été escroquée de 17 000 euros… sa banque refuse de la rembourser !

Il n’y a jamais eu autant d’argent liquide en circulation

La crise sanitaire actuelle est sûrement la raison pour laquelle les Français n’ont jamais eu autant d’argent liquide chez eux. Selon le site de la Banque Centrale Européenne, les personnes conservent du liquide chez eux en période de crise « en raison d’une incertitude accrue et d’une mobilité réduite » . Lors du bug technologique de l’an 2000, ou du crash financier de 2008, les Français ont adopté le même comportement.

La masse d’argent liquide en circulation en Europe atteint des sommets : 1 435 milliards fin 2020, soit une hausse de 11% en un an (contre 5% habituellement). On peut cependant soulever un paradoxe : s’ils gardent du liquide chez eux, les Français payent au contraire en grande majorité à l’aide du sans-contact sur leur carte bancaire, ainsi qu’en ligne. Une telle masse d’argent liquide en circulation n’avait pas été constatée depuis les mois qui ont suivi la faillite de la banque Lehman Brothers, le 15 décembre 2008.

Que font les Français de tout cet argent ?

Seulement 21% de la valeur totale des billets en circulation sert à effectuer des achats dans la zone euro. Les Français, et les Européens, utilisent de moins en moins d’argent liquide pour effectuer leurs dépenses courantes. Selon l’institution monétaire, entre « 28% et 50% » de la masse totale des billets reposent chez les particuliers, les commerçants et dans les banques.

Une enquête réalisée par la Banque centrale européenne a démontré que 34% des personnes interrogées ont déclaré avoir de l’argent liquide chez eux. Dans trois-quart des cas, il s’agit de moins de 500 euros. Toutefois, pour certains cela peut monter à plus de 10 000 euros. Le taux d’intérêt négatif qu’applique la BCE sur les dépôts bancaires pousse également les Français à préférer détenir de l’argent liquide chez eux. D’ailleurs, les dépôts de cash dans les coffres sont à la hausse : plus 60% entre 2014 et 2019.

Source : LCI 

>>> À lire aussi : Une banque verse 900 millions de dollars par erreur : pas de remboursement possible !

0