Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Inégalités salariales : Les femmes « travaillent gratuitement » à partir d’aujourd’hui !

Publié par Mia le 03 Nov 2021 à 15:38
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Nos ancêtres se sont battues pour nos droits en tant que femmes. Et à ce jour, c’est à notre tour. Alors que les inégalités salariales persistent en France, un collectif féministe a tenu à partager une révélation percutante. En se basant sur une journée de travail normale en fonction de la différence de salaire moyen entre un homme et une femme, les femmes « travailleraient gratuitement » à partir de ce mercredi 3 novembre.

Inégalités salariales : Les femmes travaillent gratuitement ?

>>> A lire aussi : Les 10 pires techniques de torture réservées aux femmes au Moyen-Âge

« Les femmes travaillent gratuitement » : Les inégalités salariales se creusent

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Rebecca Amsellem, fondatrice du collectif Les glorieuses, s’est exprimé dans un communiqué afin de remettre en relief les inégalités salariales entre les hommes et les femmes. Selon ce même communiqué, les femmes commenceraient à « travailler gratuitement » à partir de ce mercredi 3 novembre à 9 h 22. Et cela jusqu’à la fin de l’année. Cette date est calculée chaque année depuis 2015 en fonction des statistiques européennes sur l’écart de salaire entre hommes et femmes en France.

Cette année 2021, la différence salariale entre les deux sexes (et non genres ici) atteint les 16,5 % contre 15,5 % en 2020. Pour Rebecca Amsellem, « les inégalités salariales se creusent » . Selon elle, et pour beaucoup d’autres personnes, « des mesures concrètes doivent être mises en place dès aujourd’hui afin d’éviter d’attendre 2234 pour voir naître l’égalité salariale » .

Une manière d’appeler à la revalorisation des salaires

Cette publication sur les inégalités de salaires a surtout un but : rappeler que les femmes n’ont pas encore les mêmes droits que les hommes sur tous les niveaux. À ce jour, il s’agit surtout d’appeler au changement. Le collectif a d’ailleurs dressé une liste de propositions, soumises pour l’élection présidentielle prochaine. Parmi les demandes des Glorieuses : l’accès à des subventions pour les entreprises pour encourager les progrès en matière de salaire égalitaire.

Pour elles, il est d’ailleurs important de revaloriser le salaire des secteurs où les femmes sont majoritaires : « Oui, l’égalité coute de l’argent. Mais, il en va de même pour sauver l’industrie aéronautique. Et c’est un choix que le gouvernement est en mesure de faire pour ses citoyens et citoyennes » .

>>> A lire aussi : TikTok : Une nouvelle tendance compare les femmes à des voitures (vidéo)