Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Le compteur Linky une fois de plus épinglé : cette révélation qui va rendre furieux les foyers équipés du fameux compteur vert

Publié par Claire JONNIER le 12 Fév 2020 à 12:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Tous les foyers ont été obligés d’adopter le compteur Linky. Un petit boîtier qui mesure la consommation électrique du foyer en temps réel. Mais récemment, la CNIL tire la sonnette d’alarme. En effet, elle demande à EDF et Engie de lever le voile sur la collecte des informations personnelles tout en demandant le consentement des utilisateurs par contrat signé.

>> À lire aussi : Si vous refusez le compteur Linky, cela pourrait vous coûter cher !

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Compteur Linky : la CNIL pointe EDF et Engie du doigt

En France, ce sont 24 millions de foyers qui sont équipés du compteur Linky. Une obligation mise en place par EDF et Engie depuis 2015. L’idée, c’est que ce petit boîtier jaune puisse collecter votre consommation électrique en temps réel. Évidemment, l’argument phare, c’est une estimation de vos mensualités plus juste et une tarification adaptée.

Mais en réalité, cela pourrait être un tout petit peu plus que cela. D’ailleurs, la CNIL se pose énormément de questions concernant la collecte des données. En effet, c’est un boîtier qui tous les jours, enregistre pas mal d’informations sur vous, toutes les 24 heures ou, toutes les demi-heures. Mais a-t-on vraiment le choix ? Et justement, c’est ici que ça coince.

>> À lire aussi : Compteur Linky : Enedis face à de très graves accusations…

Big Data

Certes, le compteur Linky surveille notre consommation électrique pour mieux maîtriser sa consommation d’énergie. Mais a-t-on vraiment le choix ? Car il s’agit tout de même de collecte de données personnelles. Et justement, c’est ce que la CNIL reproche à EDF et Engie. Alors, elle réclame deux contrats qui précisent le consentement de chaque foyer pour les deux types de collecte de données : toutes les 24 heures ou toutes les demi-heures.

Car ce qui est à craindre, c’est que votre petit compteur enregistre les heures où vous faites tourner votre machine à laver, les heures où vous remplissez votre ballon d’eau chaude, quel cycle de lavage est choisi… Évidemment, c’est une mine d’or d’informations qui une fois collectée, peut valoir des millions !

0