Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Automobile

Le Radar méduse : la nouvelle hantise des motards !

Publié par Celine Spectra le 17 Août 2021 à 13:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Connaissez-vous le radar Méduse ? Celui-ci va être expérimenté dans huit agglomérations de France dès l’automne. Et il est la hantise de beaucoup de motards !

Le Radar méduse la nouvelle hantise des motards !

Image Pixabay

>>> À lire aussi : Énigme du jour : 54 véhicules, 184 roues, combien de motos, combien d’autos ? 

La suite après cette publicité

Le radar méduse : un modèle redoutable pour les motards

En juillet 2019, nous étions informés de la création d’un nouveau radar redoutable : le radar méduse. Celui-ci va être déployé dès cet automne dans huit agglomérations de France : Rueil-Malmaison, Saint-Forget, Paris, Nice, Saint-Lambert, Bron, Villeneuve-le-Roi, et également Toulouse. Grimpé à environ cinq mètres du sol, le radar méduse est judicieusement équipé d’une caméra mais surtout d’une multitude de micros.

Il est, par conséquent, capable de détecter et également flasher les deux-roues qui sont beaucoup trop bruyants.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Ces nouveaux radars installés en France terrifient les automobilistes

Un radar applaudi par les anti-bruits

Le niveau volume sonore à ne pas dépasser sera prochainement fixé par décret. L’objectif est d’automatiquement dresser des PV pour les deux roues excessivement bruyants car ils ont une conduite en surrégime. Un débridage de l’utilisation d’un pot d’échappement non homologué. Une vitesse excessive. Ou bien encore dont la chicane a été retirée.

La suite après cette publicité

Si les militants antibruit applaudissent pleinement ce dispositif, ce n’est absolument pas le cas de la Fédération française des motards qui est très en colère. Elle se demande, en effet, comment cela se passera lorsqu’un groupe de motards passera au même moment devant le radar. Est-ce qu’ils seront alors tous verbalisés ?

Jeudi 12 Août, le chef de l’état avait suspendu jusqu’à nouvel ordre une tout autre mesure. Celle-ci visait le contrôle technique obligatoire pour les deux-roues. Pour Emmanuel Macron, ce n’était finalement pas le bon moment pour embêter les Français.

>>> À lire aussi : Cet automobiliste a trouvé un drôle de stratagème pour éviter les radars

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

La suite après cette vidéo