Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Paris : et si les écoles revenaient à une semaine… de quatre jours ?

Publié par La rédaction le 19 Mar 2023 à 15:40
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Si Paris est généralement la locomotive des villes françaises, ces dernières ont, cette fois, pris des décisions sans attendre que la capitale, elle-même, ne choisisse de son côté de la prendre.

En effet, la semaine de quatre jours dans les écoles a fait son retour dans plusieurs communes françaises, mais pas à Paris. Cependant, il n’y a que les ânes qui ne changent pas d’avis, car la mairie parisienne va très bientôt réévaluer cette décision.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Paris : en se défendant de son agresseur, elle le pousse et le blesse gravement

Paris vers une semaine de quatre jours à l’école ?

À Paris, chaque mercredi matin, le rituel est le même pour les enfants. Direction les salles de classe pour une matinée habituelle. Pourtant, ailleurs en France, d’autres enfants sont, eux, concernés par des activités périscolaires facultatives.

La suite après cette publicité

Alors, pourquoi de telles différences dans un même pays ? En réalité, il s’agit d’une décision prise par la mairie… en 2013.

Une semaine normale, pour les écoles parisiennes, propose ainsi aux écoliers de finir plus tôt le mardi comme le vendredi après-midi, tout en ayant classe… le mercredi matin.

Mais dernièrement, un groupe proche de la majorité présidentielle au sein du Conseil de Paris a décidé remettre en avant le souhait de repasser… à une semaine de quatre jours.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : En pleine journée, ces trois enfants de quatre ans ont fugué de l’école !

ecole paris semaine quatre jours

Lille, Marseille ou Lyon ont déjà adopté ce modèle

Si Lille, Marseille, Lyon ou encore Toulouse ont déjà adopté ce modèle de la semaine de quatre jours, Paris semble encore et toujours y résister.

La suite après cette publicité

Néanmoins, certains élus ont mené des consultations pour tenter de prouver à quel point la journée du mercredi pouvait être une manière d’apporter du repos aux enfants tout en garantissant un meilleur apprentissage les autres jours.

« Une étude avait montré la difficulté à évaluer la réelle progression des enfants dans les apprentissages et une fatigue le mercredi », expliquait ainsi Delphine Bürkli, maire du IXᵉ arrondissement de la ville de Paris. Affaire à suivre…

>>> À lire aussi : « Je veux mourir » : ce petit garçon, harcelé et frappé à l’école, n’en peut plus…

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

La suite après cette vidéo