Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Reconfinement : Ce signe annonciateur qui confirme toutes les craintes !

Publié par Romane TARDY le 26 Jan 2021 à 10:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le reconfinement arrive à grands pas. Un signe annonciateur vient confirmer cette crainte. En effet, Eau de Paris a constaté une circulation accentuée du virus dans les eaux usées de la capitale en janvier. C’est un indicateur essentiel et souvent remarqué juste avant les confinements.

eaux-usées-reconfinement

A lire aussi : Mauvaise nouvelle : Pasteur prend une importante décision pour son vaccin et c’est un coup dur dans la lutte contre l’épidémie !

Des traces de coronavirus dans les eaux usées

Depuis mars 2020, les eaux usées de Paris sont devenues un indicateur important de la propagation du coronavirus. Le réseau Obépine est un outil essentiel de suivi de l’épidémie. Mis en place par la Sorbonne et Eau de Paris, c’est un observatoire qui analyse les eaux usées de la capitale en cherchant notamment les traces de génomes du virus. Trois stations permettent de constater le virus rejeté dans les eaux usées de la capitale : Seine-Amont dans le Val-de-Marne, Seine-Centre dans les Hauts-de-Seine et Seine-Morée en Seine-Saint-Denis.

Le 25 janvier, les données ont été partagées et elles ne sont pas rassurantes. Cette publication doit permettre d’adapter la stratégie sanitaire. En effet, Eau de Paris a constaté une augmentation des traces du virus dans les eaux usées de la capitale. Les unités de génome sont en augmentation et reviennent au niveau de septembre. Anne Hidalgo expliquait qu’il s’agit d’un « signe précoce que le virus est là et circule activement » .

Un signe annonciateur de reconfinement ?

Cette observation dans les eaux usées semble prédire une hausse des cas de Covid-19 : elle permet d’anticiper de « cinq jours à six semaines » cette propagation accélérée de l’épidémie selon Yvon Maday et Vincent Maréchal, mathématicien et virologue à La Sorbonne. Réseau Obépine a expliqué que « la circulation du virus est assez haute. La tendance était à la baisse entre mi-novembre et mi-décembre, mais repart à la hausse depuis les fêtes » .

Ce type de données a souvent été observé à l’aube des confinements. Et s’il s’agissait d’un signe annonciateur ? Il est vrai que depuis quelques jours les dates fusent quant à un possible reconfinement. Toutefois, s’il était possible que l’annonce soit faite cette semaine, Emmanuel Macron semble ne pas être décidé.

Source : Actu.fr

A lire aussi : Covid-19 : Quels sont les différents scénarios envisagés pour les vacances de février ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER