Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Reconfinement : Après la Martinique et la Réunion, bientôt la métropole ?

Publié par Romane TARDY le 30 Juil 2021 à 10:21
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Encore des reconfinements. En Martinique et à la Réunion, une nouvelle mise sous cloche a été décidée suite à la hausse des contaminations au Covid-19. En métropole, de nombreuses mesures font leur retour dans certains départements. Alors pour quand le quatrième confinement ?

confinement

>>> A lire aussi : Vacciné mais positif : quels sont les symptômes ?

Reconfinement : après la Martinique et la Réunion, qui sera le prochain ?

La Réunion et la Martinique connaissent une dégradation inquiétante de leur situation sanitaire. Un reconfinement a donc été décidé pour chacun de ces territoires. Les attestations font leur retour. Sont-ils les premiers d’une longue liste de territoires reconfinés ?

En métropole, les indicateurs épidémiques ne sont pas bons. Le nombre de contaminations monte en flèche avec le variant Delta et la barre des 1000 malades hospitalisés en réanimation a été franchie. Pour lutter contre cette recrudescence épidémique, le pass sanitaire va être étendu. Certains départements décident également du retour du masque en extérieur. Ces mesures de restrictions sont-elles des prémices d’un reconfinement ?

Selon BFMTV, le gouvernement n’envisage pas à ce jour de reconfiner la métropole, surtout que de nombreux Français sont en vacances. Ils seraient également très difficiles de faire passer une décision de confinement auprès des personnes vaccinées.

Des chiffres bien différents

Par ailleurs, les taux d’incidence sont bien moins élevés en métropole (207 en moyenne) qu’en Martinique (995). De même, la couverture vaccinale est plus importante en métropole. En France, un Français sur deux est complètement vacciné contre 15% en Martinique. Toutefois, certains territoires inquiètent comme la Corse, lieu estival très fréquenté, avec un taux d’incidence de plus de 800.

Si la situation s’aggravait, des mesures locales pourraient notamment être prises comme le retour du couvre-feu, la fermeture de certains établissements ou encore la limitation des regroupements mais ce sont des choix très délicats en période estivale.

Toutefois, l’Institut Pasteur a prévu un pic de la quatrième vague en septembre, la rentrée risque donc d’être compliquée. Les semaines à venir sont alors déterminantes.

>>> A lire aussi : Covid-19 : Voici les poumons d’une personne vaccinée et d’une autre non vaccinée après l’infection

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail