Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Soldes : attention, les dates vont changer !

Publié par Elodie GD le 05 Juil 2023 à 20:01
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les émeutes ont eu un impact considérable sur les commerces. C’est pourquoi Olivia Grégoire, ministre déléguée chargée, entre autres, des Petites et Moyennes Entreprises, a fait une grande annonce. Il a ainsi été décidé que les soldes seraient prolongées jusqu’au 1ᵉʳ août prochain.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Suite aux émeutes, Emmanuel Macron prend une décision radicale

La suite après cette vidéo

Les soldes prolongées jusqu’au 1ᵉʳ août

Les soldes ne font que commencer ! Si l’on en croit les récentes annonces du gouvernement, ces dernières seront prolongées jusqu’au 1ᵉʳ août. Pour cause, les émeutes provoquées par la mort de Nahel ont beaucoup impacté les commerces.

La suite après cette publicité

Parfois obligés de fermer plus tôt, certains d’entre eux se sont vus désertés par les clients. Un constat peu rassurant en cette période de soldes. Une période au cours de laquelle les achats et la clientèle augmentent considérablement.

Autre décision annoncée par Olivia Grégoire : la possibilité pour tous les commerces d’ouvrir ce dimanche. « Les préfets vont recevoir une instruction pour que tous les commerçants qui souhaitent ouvrir le dimanche puissent le faire pour se rattraper du week-end passé ».

En effet, en période de soldes, ce sont les week-ends les jours les plus décisifs.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Les aides sociales des parents des jeunes impliqués dans les émeutes bientôt supprimées ?

Les conséquences des émeutes sur les commerces

La suite après cette publicité

Ce week-end, l’Alliance du Commerce a publié un communiqué dans lequel elle explique que les émeutes « ont mis un coup d’arrêt brutal à l’activité des soldes ». Au regard des récentes décisions du gouvernement, il semble que les commerçants se sont fait entendre.

Pour cause, dans ce communiqué, il était précisé que les soldes représentaient « au minimum 25 % de l’activité réalisée durant la période. Or, certains commerçants ont subi des pertes de chiffre d’affaires allant jusqu’à -36 % comme à Strasbourg, -24 % à Marseille ».

Si la prolongation des soldes et l’ouverture des commerces ce dimanche est une solution, elle ne permet pas de venir en aide à tous les commerçants. En effet, nombreux sont ceux à avoir subi des dommages matériels au cours des émeutes. Or, en moyenne, seul un commerce sur deux est assuré contre les pertes d’exploitations et pourra ainsi être indemnisé, comme le stipule Le Figaro.

La suite après cette publicité

À lire aussi : « Deux claques et au lit » : Les propos polémiques d’un préfet après les émeutes suite à la mort de Nahel

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.