Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Suite aux émeutes, Emmanuel Macron prend une décision radicale

Publié par Fanny Jacob le 05 Juil 2023 à 12:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Une semaine après le début des émeutes suite au décès de Nahel, Emmanuel Macron a ouvert une cellule de crise pour endiguer les violences. Il annonce une loi expresse pour limiter les dégâts dans les rues.

La suite après cette publicité

A lire aussi : Emmanuel Macron en joie : la vidéo qui fait scandale pendant les émeutes

De nombreuses mesures pour limiter les violences

Ce mardi 4 juillet 2023, Emmanuel Macron a pris la parole au sujet des émeutes violentes. Un mouvement qui a démarré suite à la mort de Nahel, tué par un policier.

La suite après cette publicité

Le chef de l’État est revenu sur le caractère « injustifié » des dégradations faites par les émeutiers. Il a aussi rappelé que la majorité des interpellés ces derniers jours sont des mineurs.

Face aux violences, plusieurs mesures pourraient être prises. L’état d’urgence pourrait être déclaré, notamment. Pour rappel, des couvre-feux sont déjà en vigueur dans plusieurs villes françaises.

Les aides sociales des parents des jeunes impliqués dans les émeutes pourraient aussi être supprimées. C’est en tout cas l’hypothèse qu’ont émis Nicolas Lacroix et Emmanuel Macron.

La suite après cette publicité
emmanuel macron emeutes (1)

A lire aussi : Cette vidéo d’un papa, allant chercher son fils qui participait aux émeutes pour le ramener à la maison, fait le buzz

Emmanuel Macron : une loi d’urgence pour reconstruire les rues touchées par les émeutes

La suite après cette publicité

Mais ce n’est pas tout. Emmanuel Macron a aussi annoncé une loi d’urgence, ce mardi. Le président de la République a révélé qu’une loi d’urgence dédiée à la « reconstruction » des villes sera mise en place.

« Si vous êtes là, c’est que vous avez été victimes, parfois vous l’avez été de manière très directe et personnelle, vos familles et vos proches de manière intolérable et inqualifiable« , a-t-il adressé à 250 maires du pays.

« Pour beaucoup d’entre vous aussi, vos agents municipaux ont été pris à partie et vos communes ont eu à vivre la dégradation de mairies, de commissariats, d’écoles« , a assuré Emmanuel Macron au sujet des émeutes.

La suite après cette publicité

Cette loi d’urgence de reconstruction sera donc une manière pour le chef d’État de soulager un peu des mairies. Elles sont les premières touchées, avec les commerçants, par ces épisodes de vandalisme.

A lire aussi : « Deux claques et au lit » : Les propos polémiques d’un préfet après les émeutes suite à la mort de Nahel