Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Bientôt la fin des tickets restaurants à cause du télétravail ?

Publié par Justine le 12 Mar 2021 à 20:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que le télétravail est de mise depuis l’arrivée du Coronavirus sur le territoire, le tribunal de Nanterre vient de trancher : les salariés qui travaillent de chez eux, n’ont pas droit aux tickets restaurant. Explications.

Les personnes en Télétravail interdites de tickets restaurant

>>> À lire aussi : Télétravail : voici l’heure à laquelle vous devez vous doucher pour être efficace !

Le télétravail prive les salariés de tickets-restaurant

Alors que le gouvernement ne jure que par le télétravail depuis un an afin de lutter contre le virus, cette méthode de travail fait polémique. Les tickets restaurant sont au coeur du débat. D’après le site du service-public, « Le télétravailleur a les mêmes droits que le salarié qui travaille sur site dans les locaux de l’entreprise. Dès lors que les salariés qui travaillent dans les locaux de l’entreprise bénéficient de titres-restaurant, les télétravailleurs doivent aussi en recevoir si leurs conditions de travail sont équivalentes ».

Ces propos ne laissent donc pas de place au doute : les salariés en télétravail ont les mêmes droits que les salariés en présentiel. Mais le tribunal de Nanterre pense autrement. Une décision qui ne passe pas, alors que le télétravail est de mise.

>>> À lire aussi : Il met en scène son propre kidnapping pour ne pas aller travailler

Le télétravail moins fatigant que le présentiel

Cette affaire fait suite à une enquête menée sur la décision de l’UES Malakoff Humanis, de ne plus fournir de tickets restaurant aux salariés travaillant de chez eux, ce que réfute l’Unsa Fessad. D’après le tribunal, les conditions de travail en présentiel et en télétravail ne sont pas comparables.

Par ailleurs, BFM TV relate que les tickets restaurant ont pour but premier de compenser le surcoût du déjeuner, or, ce surcoût n’existe plus lors du travail à domicile. Cette décision du 10 mars, doit faire l’objet d’un appel dans les jours à venir.

>>> À lire aussi : Ticket restaurant : très bonne nouvelle s’il vous en reste plein !

0