Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Traçage numérique de tous les Français ? Le gouvernement étudie sérieusement la question

Publié par Justine le 06 Avr 2020 à 21:33

C’est une suggestion qui ne fait pas l’unanimité. Christophe Castaner aimerait instaurer le tracking de la population pour lutter contre le Coronavirus. Ce système permettrait de respecter le confinement.

Christophe Castaner favorable au tracking de la population

>>> À lire aussi : Déconfinement : un passeport d’immunité pourrait-il voir le jour ?

Christophe Castaner songe au tracking de la population

Le Ministre de l’Intérieur songe à la mise en place d’un tracking des Français grâce aux données personnelles présentes dans les téléphones portables. Cette solution envisagée par Christophe Castaner et le gouvernement permettrait de lutter plus efficacement contre le Coronavirus.

En effet, de nombreux Français ne respectent pas les mesures de confinement au grand désarroi du gouvernement. Mettre en place un tel dispositif nécessite que la technologie respecte obligatoirement « nos libertés individuelles ». Ainsi, le tracking pourrait être accepté par la population.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

C’est pour cela que le Comité Analyse Recherche et Expertise mis en place par Emmanuel Macron se penche sur la question. Chargé de conseiller le gouvernement pour faire face à la crise sanitaire, le Comité s’intéresse aux programmes liés aux tests et au tracking des personnes en contact avec le Coronavirus.

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron « entouré d’amateurs » : ces révélations pas tendres du tout sur l’entourage du chef de l’état

Christophe Castaner s’inspire des autres pays

Le tracking de la population est déjà utilisé en Israël grâce aux données de géolocalisation. La Russie exploite cette technologie pour prévenir l’utilisateur qu’une personne contaminée est proche de sa position. « Le tracking fait partie des solutions retenues par un certain nombre de pays, donc nous avons fait le choix de travailler en lien avec eux pour regarder ces solutions. Je suis convaincu que si elles permettent de lutter contre le virus et, si évidemment, elles respectent les libertés individuelles, c’est un outil qui sera retenu et soutenu par l’ensemble des Français », justifie Christophe Castaner.

Si la France met en place ce système, le traçage numérique ne sera pas obligatoire, mais basé sur le volontariat. Toutefois, le problème de la vie privée est largement soulevé. En effet, les données permettront d’identifier immédiatement la personne et tracer la circulation du Coronavirus. Bien que le gouvernement affirme le contraire…

>>> À lire aussi : Attestation numérique : où trouver et comment utiliser l’attestation de déplacement sur smartphone ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.