Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sport

L’Ultra Tunnel : cette course folle affiche 95% d’abandons !

Publié par Valentin Manien le 18 Mar 2024 à 13:01
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Chaque année depuis 2019, l’Ultra Tunnel fait son grand retour ! Un parcours de running aux conditions extrêmes sur une ancienne voie ferroviaire dans un tunnel à Bath au Royaume-Uni. 320 kilomètres en moins de 55 heures dans le noir complet, un défi impensable comptabilisant près de 95% d’abandon !

Publicité

Son parachute est défaillant, il chute de 140 mètres Son parachute ne s’ouvre pas, il fait une chute libre de 140 mètres… Son parachute ne s’ouvre pas, il fait une chute libre de 140 mètres…

Des conditions extrêmes

Une pratique de running au Royaume-Uni interroge ! Le Tunnel Ultra est une course d’endurance extrême créée en 2019, considérée comme la course la plus difficile du monde. Le parcours se déroule dans le « Combe Down Tunnel » à Bath en Angleterre, un tunnel abritant une ancienne voie ferrée des compagnies ferroviaires anglaises. Au total ? 320 kilomètres à parcourir en moins de 55 heures dans le noir absolu, il s’agit d’un test d’endurance extrême et de privation sensorielle pour ses nombreux participants.

Publicité

Sans assistance, sans lumière, sans dormir, les 44 participants du Tunnel Ultra vont devoir se surpasser pour arriver à bout de ce parcours en moins de 55 heures. Ce marathon se réalise sur un terrain plat dans le noir absolu entre 23h et 5h du matin. Avec un point de contrôle à l’extrémité sud du tunnel, les coureurs devront faire 100 allers-retours pour réaliser le plus grand marathon jаmаіs couru à 99 % sous terre. Tous les candidats doivent avoir un minimum de 100 milles, soit la moitié du parcours, comme quаlіfіcаtіоn. L’édition 2024 a débuté le vendredi 1er mars et s’est clôturé le dimanche 3 mars.

ultra tunnel bath extreme

Une course à 95% d’abandon

Publicité

Selon les coureurs, l’aspect « calme et mystique » du Tunnel Ultra provoque les hallucinations liées à la privation de sommeil. Incapable d’expliquer leur présence sur la grille de départ, « c’est affreux, j’en ai fait des cauchemars pendant des années », assure la britannique Claire Smith. Des hallucinations collectives accentuées par la complexité de l’épreuve, « il y a deux ans, j’ai vu une famille de bonshommes de neige s’accrocher aux murs et un bossu se diriger vers moi une cigarette à la bouche » raconte Karl Baxter.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Entre hallucinations, cauchemars et folie, ces réactions n’ont eu aucun effet sur la performance de Christian Mauduit, premier coureur à avoir réalisé l’exploit de franchir la ligne d’arrivée à deux reprises. Pour cette édition, seulement 7 des 44 participants sont arrivés à voir le bout du tunnel. Au total, 84% d’abandon, notre frenchie, Christian Mauduit a terminé deuxième en 46 heures, 49 minutes et 34 secondes. Marck Cockbain, l’organisateur de l’ultramarathon a ouvert les inscriptions pour l’édition 2025 dès le lendemain de la course. Le prochain Ultra Tunnel se déroulera du 28 février au 2 mars 2025.

Cet homme soulève des charges impressionnantes Ce concierge impressionne tout le monde dans les salles de sport Ce concierge impressionne tout le monde dans les salles de sport