Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sport

Marathon de Paris : Après des cancers du rein et du poumon, il se lance un défi fou

Publié par Victor Adan Vergara le 01 Avr 2023 à 11:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

En 2013, on lui apprend qu’il est atteint d’un cancer du rein. Cinq ans plus tard, la maladie s’est propagée aux poumons. Aujourd’hui, Josélito Felicioni-Levoye est en rémission.

La suite après cette publicité

Sa passion ? La course. Sa mission ? Courir dix courses cette année. La troisième étape sera le marathon de Paris, ce dimanche ! 20 Minutes lui a consacré un article.

À lire aussi : JO 2024 : Ces sports que vous pourrez voir gratuitement !

Malgré ses deux cancers, il participera au Marathon de Paris

La suite après cette publicité

Josélito Felicioni-Levoye court avec un rein et une partie de poumon en moins. Cependant, et c’est son médecin qui le dit, « il a le cœur d’un sportif de haut niveau » . À 53 ans, il déborde d’énergie. Cela fait dix ans qu’on lui a annoncé son premier cancer.

Alors, pour lutter contre cette maladie, il s’est lancé un défi fou : courir dix courses cette année. Quelques jours plus tôt, c’était Alex Roca qui avait impressionné tout le monde avec sa performance en marathon !

Josélito cancer poumon rein marathon de paris france italie sport course santé
Josélito Felicioni-Levoye et son maillot floqué « Les flammes en rose ».
La suite après cette publicité

Avec son maillot flashy, aux couleurs de son association Les flammes en rose, il s’élancera pour sa troisième course de l’année ce dimanche. Il participera, en effet, au Marathon de Paris !

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le quinquagénaire est prêt pour ce grand défi. Des kilomètres, il en a déjà avalés. En mars dernier, il courait à Rome. Un vrai bonheur pour l’italien de naissance.

À lire aussi : Shakira, Natalie Portman, Jean Dujardin… : Ces célébrités qui sont tombées amoureuses d’un sportif !

La suite après cette publicité

La course comme échappatoire

Josélito Felicioni-Levoye a avoué, au micro de 20 Minutes, s’être mis à la course tardivement : « J’étais passionné par le foot, mais je n’aimais tellement pas courir, que j’ai fini gardien de but ! » . Cependant, depuis son cancer au rein en 2013, la course est devenue sa passion.

Pour lui, c’est un « échappatoire » . Depuis, on peut le croiser en entraînement, tous les dimanches, dans les forêts d’Eure-et-Loir. Et ce n’est pas sa rechute au poumon, en 2017, qui l’a empêché de courir !

La suite après cette publicité

Pour ce supporter de la Juventus, courir est devenu « synonyme de liberté » . À chaque fin de course, il pleure : « C’est un soulagement, une victoire contre le cancer. Je reprends l’avantage sur lui » .

Objectif ? Finir le marathon en moins de 5 heures

Son secret ? Rien de surprenant. Tout simplement une bonne hygiène de vie. La cigarette, c’est non. L’alcool, avec modération. La course, sans modération.

La suite après cette publicité

Son médecin lui a même fait savoir que c’est grâce à ses courses régulières que le cancer n’a pas repointé le bout de son nez quelques années après. Sans le sport, il aurait pu revenir bien plus tôt.

Josélito cancer poumon rein marathon de paris france italie sport course santé

Pour lui, sa plus grande victoire au marathon de Paris serait de franchir la ligne d’arrivée. Un objectif ? Le finir en moins de 5 heures. Peut-être un exemple qui pourra donner envie à la jeunesse de se mettre au sport !

La suite après cette publicité

À lire aussi : Ces sportifs français qui ont fait leur coming out