Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

« Ces délinquants, ils ne s’appellent ni Jean-Charles, ni Arthur ! C’est une réalité  » : Erik Tegnér crée l’indignation dans Morandini Live

Publié par Jessy le 13 Oct 2021 à 18:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Avec les élections présidentielles qui approchent et l’actualité médiatique, de nombreuses personnalités politiques polémiquent sur la délinquance dans les quartiers. Mais sur le plateau de Morandini Live, Erik Tegnér crée l’indignation en indiquant que les délinquants ont des noms « à consonance arabo-musulmane » . Une séquence que vous pouvez visionner dans la vidéo ci-dessous !

>>> À lire aussi : « Comment tu parles à Denis » : Clémentine (Koh-Lanta) vulgaire envers Denis Brogniart ? Les internautes furieux

Erik Tegnér estime que les délinquants ont « des noms à consonance arabo-musulmane » !

Après l‘agression de la professeure de lycée et d’un jeune homme en Essonne, les plateaux de télévision ne cessent d’inviter des personnalités politiques pour parler de la délinquance dans les quartiers. Alors que Touche pas à mon poste a invité des opposants politiques, Jean-Marc Morandini a décidé de suivre le même chemin. Sur le plateau, Erik Tegnér a insisté sur les origines des délinquants. « Ces délinquants, ils ne s’appellent ni Jean-Charles, ni Arthur. C’est une réalité. En règle générale, aujourd’hui dans les quartiers, les délinquants portent des noms à consonance arabo-musulmane » s’agace l’homme politique. Sur le plateau, les autres invités se sont indignés.

Erik Tegner

>>> À lire aussi : Une séquence « fake » dans TPMP ? Les internautes sont exaspérés (Vidéo)

« Ca s’appelle du racisme »

Sur le plateau, les invités s’indignent et Jean-Marc Morandini estime qu’Erik Tegnér « généralise » ses propos. Un des intervenants n’a pas manqué d’affirmer qu’Erik Tegnér faisait preuve de racisme à l’égard des populations vivants dans les quartiers. Mais le directeur de la rédaction de Livre Noir ne se laisse pas abattre, et souligne que « dans le tiers des prisons en France, il y a des délinquants qui sont étrangers » . Finalement, l’homme met en cause les populations étrangères pour servir un discours que l’on peut qualifier de « raciste » .

Des propos inacceptables, que les Français prennent l’habitude d’entendre à la télévision. Et pour cause, la plupart des invités sont souvent des politiques de partis extrémistes. Bien que leur discours soit engagé dans une idéologie précise, ces derniers ne cessent de faire preuve de racisme sur les plateaux de télévision… En oubliant certainement qu’un Arthur est tout aussi capable d’agresser un homme en raison de son orientation sexuelle.

>>> À lire aussi : « Poto, laisse-la tranquille » : Ce rappeur interrompt son concert pour recadrer un spectateur (vidéo)

Source : Jean-Marc Morandini
close

Inscrivez vous à la Newsletter gratuite du TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.