Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

« C’est l’homme de sa vie » : Une femme quitte son mari pour un condamné à mort, le témoignage choc dans Sept à Huit

Publié par FJ le 27 Fév 2023 à 18:17
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Ce dimanche 26 février 2023, TF1 diffusait une interview de Claudine Clark dans Sept à Huit. La jeune femme racontait un étonnant choix fait dans sa vie, celui d’avoir épousé un condamné à mort. Une décision qu’elle assume à 100% mais qui visiblement, n’est pas du goût de tous les internautes…

La suite après cette publicité
interview femme condamnee mort choc

© Capture d’écran TF1

>>> À lire aussi : Ce serial-killer apprend qu’il est condamné à mort, sa réaction fait froid dans le dos…

Un choix qui ne passe pas

Chaque dimanche soir, TF1 diffuse l’émission Sept à huit. Dans celle-ci, Harry Roselmack et Audrey Crespo-Mara reçoivent aussi bien des personnalités que des anonymes dans le portrait de la semaine. Ils viennent parler de sujets on ne peut plus fort et ces derniers font à chaque fois énormément réagir.

La suite après cette publicité

Et le portrait de ce dimanche 26 février 2023 n’a pas dérogé à la règle. En effet, la chaîne dévoilait le portrait de Claudine Clark. Si son nom n’est pas connu du grand public, son histoire est particulièrement insolite. Et pour cause, elle a épousé un condamné à mort.

>>> À lire aussi : Découvrez quels ont été les derniers mots de ces condamnés à mort !

Les internautes outrés par le témoignage de cette femme

La suite après cette publicité

Claudine Clark raconte comment elle est tombée amoureuse de ce Français, incarcéré aux États-Unis, et condamné à mort pour deux meurtres. Elle assure vouloir séparer l’homme et le meurtrier : « J’ai toujours voulu séparer ces deux choses. J’aime le danger quand il est maîtrisé. Mon père a trouvé ça formidable parce qu’il est un peu comme moi, on sort du cadre, c’est super bien » avoue-t-elle.

Un témoignage qui a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux : « Je pense qu’elle aurait besoin de faire une psychanalyse cette femme », « Elle ne pense pas à ses enfants. Elle n’aura jamais d’avenir avec lui… J ai du mal à comprendre… », « Cette meuf qui fantasme sur les serials killer déplace ses 4 enfants pour habiter à côté de la prison de ce criminel qui va être exécuté… » peut-on lire sur Twitter.

>>> À lire aussi : Deux lesbiennes et militantes LGBTQ sont condamnées à mort