Notre-Dame : la barre du milliard d’euros de dons bientôt franchie !

Après l’effroi, la tristesse et la sidération, place au travail et à la restauration. Emmanuel Macron l’a promis, lundi soir, depuis le parvis de la cathédrale alors en proie aux flammes. « Nous rebâtirons Notre-Dame. C’est ce que les Français attendent, c’est ce que les Français méritent. » Le président de la République a confirmé, dans une allocution diffusée mardi soir à la télévision, vouloir reconstruire le monument d’ici cinq ans. Pour faciliter la réhabilitation de Notre-Dame de Paris, qui s’annonce très coûteuse, les plus grandes fortunes et sociétés françaises ou internationales se mobilisent dans un élan de générosité remarquable. Le cap du milliard d’euros de dons devrait être franchi ce mercredi, deux jours après le terrible incendie qui a ravagé la cathédrale.

>>>À lire aussi : Cinq ans pour reconstruire Notre-Dame, le pari fou d’Emmanuel Macron

Les dons extraordinaires de LVMH, Total, L’Oréal et de la famille Pinault pour sauver Notre-Dame

Pour réparer les dégâts causés par la catastrophe et redonner à Notre-Dame de Paris sa splendeur intemporelle, les grands groupes mettent la main au porte-feuille. LVMH et la famille Arnault annoncent un don de 200 millions d’euros. Montant identique pour L’Oréal et la famille Bettencourt. Le groupe Total qui se revendique comme le « premier mécène de la fondation du Patrimoine » par la voix de son PDG Patrick Pouyanné sur Twitter, versera 100 millions d’euros pour sauver la cathédrale, tout comme la famille d’industriels Pinault qui s’est engagée à donner à débloquer la même somme d’argent pour la reconstruction.

>>>À lire aussi : Comment participer à la restauration de Notre-Dame ?

Notre-Dame : le milliard d’euros de dons bientôt dépassé selon Stéphane Bern

Si les grands groupes français s’engagent à verser des montants faramineux, encouragés par une fiscalité avantageuse, d’autres sociétés importantes comme Air France, Groupama, Bouygues, JCDecaux, la FDJ, Axa, Capgemini, Vinci ou Michelin promettent qu’elles participeront à l’effort collectif pour restaurer Notre-Dame. À l’étranger, Tim Cook a annoncé qu’Apple allait donner pour reconstruire « le précieux héritage » de la cathédrale sans pour autant communiquer de somme. Le PSG et la ligue de football professionnel en font de même. En outre, Szeged, une petite commune en Hongrie s’engage à verser 10 000 euros de dons. « Il y a 140 ans, Paris avait fourni une aide à la reconstruction de Szeged après sa grande inondation ; maintenant dans un esprit de solidarité européen, Szeged aide Paris. » écrit la ville dans un communiqué. « On est à 900 millions d’euros de dons environ et la barre du milliard sera dépassée aujourd’hui » indique ce jeudi, Stéphane Bern, chargé de la Mission Patrimoine par le chef d’Etat.

>>>À lire aussi : Après l’incendie, les premières photos de l’intérieur de la cathédrale ravagée par les flammes

En savoir plus sur : - -

Publié par Maxime le 17 Avr 2019
 
0