Quand ils ont vu l’animal dans cet état, les bénévoles ont tout simplement été incapables de dire de quoi il s’agissait…

Il y a quelques jours, Bertrand Chevallier, bénévole à la SPA, reçoit un appel concernant un chien couvert de dreadlocks. Immédiatement, il se rend sur place et découvre l’animal dans un état lamentable. Avec une épaisseur de poils hallucinante, impossible de pouvoir discerner la forme de l’animal. Immédiatement, il prend les choses en main mais le propriétaire lui donne une raison hallucinante ! Découvrez cette histoire en vidéo :

>> À lire aussi : « Ils tremblaient avant de mourir » : des dizaines de pigeons tombent du ciel… un phénomène qui inquiète !

Chien couvert de dreadlocks : une raison hallucinante !

Lorsque Bertrand Chevallier, bénévole à la SPA, reçoit l’alerte pour un chien couvert de dreadlocks, il se rend immédiatement au domicile de son maître. Sur place, il découvre l’animal avec une épaisseur de poils alarmante ! En effet, il n’arrive même pas à discerner la forme de la pauvre bête. En plus, il y a fort à parier que les bactéries et les puces doivent s’accumuler. Sans parler du poids qu’il doit porter.

Immédiatement, le bénévole demande le carnet de santé ainsi que la carte d’identification du chien. Mais le propriétaire n’est pas en mesure de lui fournir et se rabat sur une explication douteuse. En effet, il indique que normalement, c’est sa femme qui doit s’occuper du toilettage…

choc-la-spa-un-chien-couvert-de-dreadlocks-le-proprietaire-donne-une-raison-hallucinante

>> À lire aussi : Narko, le chien renifleur qui a découvert 4 millions d’euros, prend sa retraite

Une affaire suivie de près

Face à cette raison hallucinante, Bertrand Chevallier lui explique qu’il est en infraction vis-à-vis de la réglementation et qu’il doit immédiatement lui remettre le chien couvert de dreadlocks. Il lui a donc dit qu’il contacterait la gendarmerie pour demander aux forces de l’ordre de venir afin qu’ils remettent le chien à la SPA.

À ce moment-là, l’homme a appelé son épouse afin qu’elle prenne immédiatement rendez-vous avec le vétérinaire ainsi qu’avec le toiletteur pour lui faire enlever tous ses kilos de poils. Par ailleurs, il lui a même indiqué que pendant le confinement, il avait tenté de le laver à plusieurs reprises. N’en croyant pas un mot, l’association surveille de près la situation.

Publié par Claire le 30 Jul 2020
0