Meurtres, mutilations et viol : découvrez les véritables histoires des films Disney !

Vous êtes nés entre 1985 et 1999 ? Vous avez surement dû collectionner toutes les cassettes VHS de Disney de Cendrillon, Peter Pan, Le Bossu de Notre-Dame en passant par Pocahontas. Rembobinant chaque film plusieurs fois pour les revoir, cette génération connaît par coeur les chansons, les personnages et les répliques cultes, puisque la période 89-95 a été le « Second Âge d’Or » de Disney avec la sortie du film « La Petite Sirène. »

Berçants petits et grands depuis de nombreuses années, les films Disney font partie de la culture cinématographique de toutes et tous. Cependant la plupart des longs-métrages sont adaptés de vieilles histoires beaucoup moins féériques et « happy end » que nos films d’enfance. Entre meurtres, viols et mutilations, découvrez les véritables histoires des films Disney (on vous conseille d’éviter de lire cet article à côté de votre enfant ou d’une personne très très fan des films Disney).

>>> À lire en plus : Test: Quel personnage Disney es-tu ?

1. Cendrillon : une pantoufle de verre / vair et beaucoup de sang

Subissant la mort de son père et maltraitée par sa belle-mère, Cendrillon est obligée de faire toutes les tâches ménagères de la maison, contrairement à ses demi-soeurs: Javotte et Anastasie. Malgré l’interdiction de sa marâtre, elle se rend au bal, donné par le château, et tombe follement amoureuse du prince. Mais elle doit s’enfuir avant minuit et perd une pantoufle de verre / vair. Pour la retrouver, le prince fait venir des jeunes femmes du monde entier, dans son château, pour trouver chaussure à son pied.  En se rendant chez Cendrillon, il découvre que la pantoufle lui va parfaitement. Ils vivent heureux et eurent beaucoup d’enfants. Une très belle happy end. Cependant, sortie en 1950, le film n’a pas vraiment suivi la véritable histoire à la lettre de Charles Perrault.

Publiée en 1697, l’histoire originale est tout autre puisque quand le prince arrive chez Cendrillon pour lui faire essayer la pantoufle de verre / vair, la belle-mère ordonne à ses deux filles de se couper l’orteil et le talon avant d’enfiler la chaussure. Cependant, une colombe fait remarquer au prince que Anastasie et Javotte saignent énormément dans la pantoufle. Finalement, Cendrillon finit par épouser le prince et les colombes dévorèrent les yeux des deux menteuses. Et bon appétit !

2. Blanche Neige : alors on danse !

Premier film de Walt Disney, en 1938, Blanche-Neige n’a aucune défaut à part d’être la plus belle femme du royaume, selon le miroir de la Reine, sa belle-mère. Très jalouse, elle décide de tuer Blanche-Neige en l’empoisonnant avec une pomme. Cependant, grâce au baiser du prince, la jeune femme se réveille et l’épouse. Eh oui encore une belle histoire. Néanmoins, la version des frères Grimm est tout autre. La belle-mère n’a pas essayé de tuer Blanche-Neige une fois mais trois fois : la pendre avec des noeuds de dentelle, lui donner un peigne empoisonné et la tuer avec une pomme empoisonnée. Blanche-Neige ne se réveille pas grâce au baiser du prince mais au moment où les nains trébuchèrent en transportant son cercueil. En tombant, Blanche Neige crache la pomme et ouvre les yeux.

Comme on se souvient dans le film Disney, la sorcière ne tombe pas sur des rochers mais est torturé. Sur l’ordre du prince, elle doit danser avec des chaussures en fer chauffées à blanc. Elle s’évanouit et meurt.

3. Le Bossu de Notre-Dame : la folie de l’amour

Orphelin et sonneur des cloches de Notre-Dame, Quasimodo vit seul dans son clocher avec ses amis les gargouilles. Frollo, son maître, le dissuade depuis longtemps de découvrir le monde. Un jour, Quasimodo tombe amoureux d’une gitane, Esmelrada, en la regardant danser sur la place. Inspirée du roman de Victor Hugo, la véritable histoire est beaucoup moins joyeux puisqu’Esmeralda est accusé d’avoir tué Phoebus et Quasimodo n’arrive pas à la sauver. Cette dernière fut pendue sur la place publique. Après sa mort, Quasimodo se rend sur sa tombe et se laisse mourir. Vous avez dit happy end ?

4. La petite sirène : entre jalousie et suicide

Fille du roi Triton, Ariel est une sirène très curieuse du monde des terriens. Un jour, la jeune femme rencontre le prince Eric dont elle tombe amoureuse. Malgré les interdictions de son père et de ses amis, Polochon et Sébastien, son rêve était de devenir une humaine et devient le cobaye de la sorcière Ursula. Cette dernière lui donne des jambes en échange de sa voix de cristal. Dans le conte d’Andersen, la ressemblance est là, cependant la sorcière donne une potion magique à la petite sirène pour qu’elle souffre en marchant. Le prince voulant épouser Ariel ne peut pas à cause du roi et dû se marier avec la fille d’un autre royaume voisin. En apprenant la nouvelle, la petite sirène tenta de tuer la nouvelle princesse, en vain. Elle décida de se suicider en se jetant à la mer et son corps se transforma en écume. C’est une autre ambiance hein ?

Votre article continue en page 2. Cliquez sur « page suivante » pour continuer.

 
Publié par Églantine le 28 Juin 2019
0