À Paris, Jean-Pierre âgé de 86 ans, retrouve « la jolie dame » rencontrée dans le bus grâce à des avis de recherche

« C’est un beau roman, c’est une belle histoire, c’est une romance d’aujourd’hui… » C’est même une histoire insolite qui devrait forcément vous émouvoir. Habitué de la ligne de bus 46 à Paris, Jean-Pierre Meston y a fait la rencontre d’une « jolie dame » de son âge pendant son voyage, mardi dernier.

L’homme de 86 ans regrette amèrement de ne pas avoir demandé son numéro de téléphone à sa voisine d’autobus le temps du trajet. Il a choisi dès le lendemain, de placarder des avis de recherche sur le parcours de leur rencontre pour la retrouver. La nouvelle a rapidement été relayée sur les réseaux sociaux et selon plusieurs sources, le travail de Jean-Pierre aurait porté ses fruits puisque les deux octogénaires se seraient retrouvés.

>>>À lire aussi : Nagui, Nikos, Jean-Luc Reichmann, qui sont les conjoints des célèbres présentateurs télé ?

Une rencontre fortuite dans le bus

« Je suis tombé amoureux » confie Jean-Pierre, dans les colonnes du Parisien. Cet homme de 86 ans est encore tout retourné de sa rencontre fortuite avec une « jolie Dame » sur la ligne 46 du réseau de bus RATP. Les deux inconnus se mettent à échanger le temps du trajet et se découvrent de nombreux points communs. Ils sont nés en 1933, à un mois d’intervalle (6 avril pour elle, 6 mai pour lui), ont tous deux atteint du cancer et ne prennent plus le métro, la faute à des problèmes de genoux.

Jean-Pierre tombe sous le charme de cette Dame, qui paraît « faire dix ans de moins » . « Son visage n’était presque pas ridé. Des cheveux lisses, coupés au carré et des yeux clairs, gris ou bleus. Elle était plutôt grande, mince, avec une robe blanche à fleurs bleues » décrit avec minutie cet octogénaire qui vit seul depuis le décès de sa femme il y a 3 ans.

>>>À lire aussi : Brigitte Macron jeune, les photos révélées

Les avis de recherche de Jean-Pierre pour retrouver sa « jolie Dame » placardés sur les abri-bus

« Puis le bus arrivait à la station Faidherbe-Chaligny et j’étais concentré sur le bus 86 que je devais prendre pour rentrer chez moi… Je suis bête ne pas avoir continué la discussion ! On aurait dû échanger nos numéros de téléphone. » regrette-t-il. « Comme je suis monté dans le bus au dernier moment et qu’elle était déjà assise, je ne sais pas si elle venait de Parmentier ou des stations d’avant… Ou même des alentours de Reuilly-Diderot où elle descendait » 

Jean-Pierre décide alors de prendre la plume et rédige un avis de recherche qu’il photocopie en 25 exemplaires pour les placarder sur les abri-bus de la ligne 46. « Mais comme chaque jour, des agents de nettoyage les enlèvent pour laver les carreaux, je reviens en afficher de nouveaux tous les après-midi » insiste-t-il. Et son travail semble avoir porté ses fruits. Grâce au travail de généalogistes tombés sur la publication, relayée sur les réseaux sociaux, Jean-Pierre a pu retrouver sa « jolie Dame » . Les deux octogénaires restent pour le moment à l’abri des caméras.

>>>À lire aussi : Comment matcher sur Tinder ?

En savoir plus sur : -

Publié par Maxime le 27 Août 2019
0