Un mannequin a volé près de 270 000 € à sa grand-mère sénile pour mener un train de vie luxueux

Un mannequin britannique, admirée et adulée pour son mode de vie, cachait un secret honteux et scandaleux. Emily Evans-Schreiber a volé plus de 230 000 £, soit environ 270 000 €, à sa grand-mère atteinte de démence. Elle a été jugée et condamnée à une peine de prison. Regardez la vidéo pour en savoir plus sur cette histoire.

> À lire aussi : La tombe d’une grand-mère a été profanée… par son petit-fils qui cherchait des bijoux

L’ancien mannequin était mandataire sur le compte de sa grand-mère sénile

Cette semaine, un ancien mannequin de 38 ans, s’est présenté au tribunal de Naseby, dans le Northamptonshire. Emily Evans-Schreiber a plaidé coupable de vol. Emily a reconnu qu’elle avait volé sa grand-mère, profitant que la vieille dame soit atteinte de démence. Emily était sans emploi en janvier 2018. Pour ne pas rentrer en province et pour continuer à vivre à Londres, cet ancien mannequin a accepté de vivre avec sa grand-mère. S’occupant de sa grand-mère au quotidien, elle avait reçu un mandat lui permettant de gérer également les finances de la vieille dame sénile. Bien évidemment, l’accès à ses comptes fut trop tentant que pour s’empêcher de piocher allègrement dedans.

> À lire aussi : La tombe d’une grand-mère a été profanée… par son petit-fils qui cherchait des bijoux

Elle a volé plus de 230 000 £ à sa grand-mère atteinte de démence

En 9 mois, entre avril 2018 et décembre 2018, 42 virements bancaires ont été réalisés depuis le compte de sa grand-mère vers le sien. En avril 2018, le compte en banque de l’ancien mannequin n’était riche que de 40 £. Durant les mois qui ont suivi, ce compte en banque a enregistré de nombreuses transactions dont le montant total est de plusieurs centaines de milliers de livres. Lors de son procès, Emily a raconté comment elle avait utilisé cet argent pour voyager dans le monde entier, se payer des hôtels, des vêtements de luxe et des produits de beauté. C’est sa mère qui a commencé à se poser des questions en voyant le niveau de vie de sa fille augmenter soudainement. Elle a contacté la banque et la police.

> À lire aussi : Un SDF de 24 ans jugé et condamné pour avoir volé dans la poubelle d’un supermarché

Elle a plaidé coupable et a obtenu un aménagement de peine à cause de sa situation difficile

La banque a relevé de nombreux virements qui avaient pour communications « facture », « soin », « épargne ». La police, de son côté, a découvert de nombreux produits de luxe dans le logement de l’ancien mannequin. Lors de son procès, bien qu’elle ait plaidé coupable, elle a tout de même précisé qu’elle n’avait jamais mis sa grand-mère dans une situation délicate, ayant toujours suffisamment d’argent pour s’occuper d’elle. Emily a écopé d’une peine de 2 ans de prison avec une remise de peine de 20 mois. Cette largesse de la part du juge est due à sa situation précaire. Mère célibataire, à charge d’un enfant sans papa, l’envoyer en prison aurait été une néfaste pour l’enfant. Elle qui avait déjà été en cure de désintoxication en 2018, a été condamnée à suivre à nouveau un programme de désintoxication de six mois, ainsi qu’à effectuer 150 heures de travaux d’intérêt général. Depuis lors, la grand-mère est décédée, des suites de sa démence, âgée de 95 ans.

> À lire aussi : Des chiens robots utilisés pour réconforter les personnes atteintes de démence et d’Alzheimer

Crédits : Facebook

Publié par Nicolas F le 18 Jan 2020
0