Il vit dans des toilettes publiques depuis 2 ans dans l’indifférence, jusqu’au jour où… (vidéo)

Face à l’église de Vannes dans le Morbihan, un homme a trouvé refuge dans des toilettes publiques depuis 2 ans. Son histoire émeut la population qui se mobilise pour l’aider à survivre et lui trouver un logement convenable. Découvrez son histoire dans cette vidéo :

>>> À lire aussi : APL : une grosse baisse en début d’année inquiète beaucoup d’allocataires

Un logement insolite

Âgé de 63 ans, Philippe est un ancien ouvrier de Michelin situé à Vannes. Il raconte à Actu Morbihan comment sa vie a subitement changé : « J’ai perdu mon logement et la garde de mes enfants après un divorce » . Après ces événements, Philippe se retrouve à la rue et est rapidement victime de vols à cause de son âge avancé et doit se protéger le mieux possible.

Depuis, il s’est fabriqué un endroit où dormir dans des toilettes publiques. À l’aide d’un matelas et de quelques couvertures trouvées par-ci par-là, il se cache en attendant de trouver un logement convenable. Il ne s’attendait sûrement pas à rester 2 ans dans ces conditions…

>>> À lire aussi : Location : avec 3 millions de logements vacants en France, un ministre lance un plan de mobilisation

Soutenu dans sa recherche de logement

Les habitants de Vannes ont appris le mode de vie de Philippe et ont décidé de ne pas le laisser affronter ces événements seul. Pascale Vola vient lui rendre visite chaque vendredi pour lui apporter un repas chaud. Marcel aide Pascale dans sa tournée et partage sa plus grosse peur : « J’ai une crainte à chaque fois qu’on revient c’est de découvrir un cadavre » .

En 2 ans, Philippe s’est construit un lieu de vie sommaire et tous les habitants de Vannes le connaissent. Ils viennent souvent lui apporter leur aide que ce soit sous forme de nourriture ou une simple discussion afin de lui éviter la solitude. De plus, avec l’aide de la Croix-Rouge, il profite de douches et de sandwichs gratuits qui lui permettent de survivre.

Récemment, Pascale a contacté le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) pour trouver une solution. Ces derniers lui ont répondu le 15 février dernier : « Le cabinet du maire a saisi le dossier. Nous vous assurons que Philippe sera logé » .

>>> À lire aussi : À Paris, cette péniche accueille les SDF avec leur chien

Publié par Justine le 19 Fév 2020
0