Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

En colère, un professeur d’anglais met le feu aux copies du bac de ses élèves

Publié par Jessy le 11 Mai 2023 à 17:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un véritable autodafé a eu lieu devant les portes du lycée professionnel Maria Deraismes, dans le 17ème arrondissement de Paris. Alors que la réforme des retraites a vivement fait réagir Eric Cantona, celle de l’Education nationale ne passe pas pour ce professeur d’anglais. Pour protester, il a décidé de mettre le feu aux copies du bac de ses élèves.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Fusillade près d’une synagogue : Quatre personnes ont perdu la vie

copies-bac

Un professeur d’anglais met le feu aux copies du bac de ses élèves !

La réforme de l’Education nationale ne passe pas auprès de certains enseignants. Et pour manifester leur colère, pourquoi ne pas brûler les copies du bac des élèves ? C’est en tout cas la décision qu’a prise Victor Immordino. Ce professeur d’anglais au lycée professionnel Maria Deraismes, dans le 17ème arrondissement de Paris, a organisé un autodafé devant les portes de l’établissement. Dans plusieurs petites poubelles, il place les copies des élèves avant d’y mettre le feu. « Avant l’examen, j’ai choisi de divulguer le sujet à mes élèves et de le préparer avec eux » explique-t-il au Parisien.

La suite après cette publicité
La suite après cette vidéo

Mais peu avant l’épreuve, le sujet est finalement modifié. Ce n’est d’ailleurs pas sans rappeler l’enquête ouverte après la fuite des sujets du bac en mars dernier. Le professeur d’anglais laisse ses élèves passer l’épreuve. Mais le 11 mai, Victor décide de brûler 63 des copies du bac de ses élèves. « Aucun d’entre eux ne sait parler anglais. C’est donc que les cours qu’ils ont suivis durant les sept dernières années sont un échec » explique l’enseignant au Parisien.

À lire aussi : La présence dans un Ehpad d’un bistrot redonne de la vigueur aux résidents

La suite après cette publicité

L’enseignant placé sous contrôle judiciaire

Si les journalistes du Parisien étaient présents, c’est pour une bonne raison : le professeur d’anglais voulait faire du bruit autour de son acte. « Ca me motive à alerter sur l’urgence à changer radicalement de façon de faire, en brûlant, un peu dramatiquement, les copies de l’épreuve d’anglais 2023 de mes élèves, devant mon lycée » répond-il à nos confrères. Alors que le père du jeune décédé pendant le bac est sorti du silence,  l’enseignant explique également que son geste permettra peut-être aux élèves d’obtenir une bonne note à leur examen, et tenter leur chance « au-delà du secondaire ».

De son côté, le rectorat a déposé plainte contre Victor Immordino. Selon le rectorat, l’homme « s’est mis en défaut » en préparant le sujet avec ses élèves. Le professeur d’anglais est placé sous contrôle judicaire et sera jugé le 27 octobre 2023. Son contrat, qui touche à sa fin, ne sera pas renouvelé, ont rapporté le rectorat et l’établissement scolaire.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Les meilleures punchlines de profs sur les copies d’élèves !

Source : Le Parisien

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.