Les 12 coups de midi : Paul avoue avoir des idées noires et n’hésite pas à se confier sur son état d’esprit actuel

En l’espace de quelques semaines, il est devenu le nouveau champion des 12 coups de midi. Il faut dire que le personnage est aussi attachant que brillant car il a en plus à faire face à son syndrome d’Asperger. Mais après plusieurs passages sur le plateau de Jean-Luc Reichmann, il est de plus en plus à son aise. Néanmoins, il n’hésite pas à se confier sur ses idées noires et son état d’esprit actuel.

>> À lire aussi : Les 12 coups de midi : Le père de Paul est bouleversé…

Les 12 coups de midi : Paul totalement transformé par l’émission

Alors qu’il cumule déjà une trentaine de victoires, Paul a réussi à vaincre son stress et sa timidité sur le plateau de Jean-Luc Reichmann. D’ailleurs, c’est un changement que n’a pas manqué de pointer du doigt son papa qui était présent ce 4 juin dans les 12 coups de midi. Avec émotion mais également fierté, il avoue être extrêmement surpris de ce changement soudain.

« Le Paul que je connais, ce n’est pas celui-là. Là, je vois un jeune heureux, stable, qui écoute tout le monde, qui parle avec tout le monde. Et c’est la première fois que je vois ça. J’ai l’impression qu’il est parti. »

>> À lire aussi : Les 12 coups de midi : Paul fête ses 20 ans sur le plateau, la belle surprise de Jean-Luc Reichmann

Des idées noires et des périodes difficiles

Pourtant, cela n’a pas toujours été le cas pour Paul qui a traversé pendant longtemps des zones d’ombre dans son existence. D’ailleurs, ce jeudi 6 juin lors du dernier numéro des 12 coups de midi, il revient sur ses idées noires. Alors que Jean-Luc Reichmann interroge ses candidats sur « la chose la plus embarrassante » dont ils souhaitent se débarrasser, Paul évoque un point « un peu plus dans la psychologie » que ses concurrents.

En effet, il avoue franchement que « C’est de faire des flash-backs et de revenir en arrière. Et les dépressions et idées noires, j’aimerais ne plus trop en avoir.» Toutefois, il rassure tout le monde en expliquant qu’aujourd’hui il va bien et même, « de mieux en mieux. » D’ailleurs, à Jean-Luc Reichmann, il n’hésite pas à préciser : « Oui, là ça va. Je suis content. »

En savoir plus sur : - - -

Publié par Claire le 07 Juin 2019
0