L’explorateur Mike Horn se fait écraser par un iceberg ! (vidéo)

Avec 30 ans d’expérience dans l’exploration, Mike Horn n’a plus rien à prouver. Aujourd’hui, il en vient donc à transmettre son enseignement et notamment, celui de ses « erreurs. » Et pour cela, il a choisi cette vidéo où il escalade un iceberg avant que ce dernier ne se retourne et s’écrase sur lui. Et s’il s’en sort bien, ce n’est certainement pas à cause de la chance… Découvrez les images juste ici : 

>> À lire aussi : Un aventurier réalise le voyage du film « Là-haut » attaché à 100 ballons gonflés à l’hélium

Mike Horn : un explorateur de l’extrême

De l’Arctique à l’Antarctique, en passant par des expéditions en mer du côté de la Malaisie, l’Himalaya et l’Amazonie, Mike Horn est un aventurier avec un CV qui pourrait faire rêver ! Au total, il cumule plus de 30 ans à sillonner la planète dans des aventures parfois extrêmement dangereuses. Et c’est la raison pour laquelle, ce 4 septembre, il a décidé de témoigner sur certaines de ses « erreurs. »

« Ça fait 30 ans que je fais mes bêtises partout dans le monde, j’ai déjà eu pas mal d’accidents, mais on essaie toujours de prendre la bonne décision au bon moment, pour rentrer vivant à la maison. » Il espère donc pouvoir transmettre ses expériences à d’autres personnes afin qu’elles en tirent un enseignement. Et c’est notamment le cas avec sa tentative d’escalade sur un iceberg.

lexplorateur-mike-horn-se-si-fait-ecraser-par-un-iceberg

>> À lire aussi : 108 ans plus tard, une incroyable photo de l’iceberg qui a fait couler le Titanic retrouvée ! (vidéo)

Une vidéo qui fait froid dans le dos

Ce jour-là, Mike Horn tente d’escalader un iceberg avec l’un de ses amis. Au départ, il explique qu’il en fait le tour avec le bateau pour vérifier la stabilité de la glace. Et puis, l’embarcation se rapproche doucement avant de laisser les 2 hommes sur le glaçon. Mais en seulement quelques secondes, il commence à bouger et finit par s’écraser sur les 2 hommes.

Voilà pourquoi, l’explorateur déconseille ce genre de petites bêtises en assurant que de toute manière,« on a tous des icebergs à grimper dans notre vie. » Et il terminera avec une pointe d’humour : « C’est plus sûr de voir des glaçons dans ton gin tonic, que de voir des glaçons te tomber sur la gueule en Arctique. »

Publié par Claire le 08 Sep 2020
0