Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« Je ne souhaite pas faire 5 ans de plus » : Macron se présente t-il à contre-coeur ?

Publié par Céline le 18 Avr 2022 à 11:12
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Emmanuel Macron n’a pas seulement fait qu’une grosse annonce lors de son meeting de l’entre-deux-tours, ce samedi 16 avril à Marseille. En effet, face à plusieurs centaines de personnes, il a souhaité défendre son projet en ce qui concerne l’écologie. 

"Je ne souhaite pas faire 5 ans de plus" : Cette phrase étrange prononcée par Macron lors de son meeting !

YouTube

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Emmanuel Macron multiplie les promesses !

Malgré le fait que le président ait été complètement ridiculisé lors de son meeting, cela ne l’a pas empêché de multiplier les promesses afin de muscler son programme sur l’environnement. En effet, ce samedi 16 avril, il a précisé que son futur Premier ministre sera chargé de la planification écologique.

Pour lui, le choix est clair : l’extrême droite a un projet climatosceptique. Emmanuel Macron ajoute que désormais le choix est devant nous. Et contrairement aux idées reçues, il ne s’agit pas de choisir le président de la République, mais de choisir une civilisation. Il prévoit également durant son prochain quinquennat la plantation de 140 millions d’arbres. 

Un peu plus tard, Emmanuel Macron qui affirme être très serein, dit alors une phrase, beaucoup reprise sur les réseaux sociaux depuis. « Je n’ai pas envie de faire cinq ans de plus« , assure-t-il en effet. Mais aucune raison pour les partisans de Marine Le Pen de se réjouir, car il affirme ensuite désirer un renouvellement complet. Il ne veut pas d’une « continuation », mais bel et bien d’une réinvention, une nouvelle ambition.

« C’est ça Marseille »

Lors de son discours, Emmanuel Macron a de plus fait l’éloge de la cité phocéenne. Pour lui, Marseille s’est faite à travers le temps avec beaucoup de destins mêlés.

Comme notamment les Italiens, les Espagnols, les Arméniens, les Maghrébins, ainsi que tant de personnes venant d’Afrique. Il ajoute par ailleurs : « c’est ça, Marseille, c’est la fraternité au cœur de la République. C’est aussi un laboratoire de la République« .

0