Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« Si j’étais sujet à l’anxiété, ça n’irait pas depuis longtemps ! » : Emmanuel Macron très cash sur l’écologie

Publié par Céline le 17 Avr 2022 à 10:40
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce samedi 16 avril, Konbini a diffusé une vidéo du président-candidat qui répondait à des questions sur le thème de l’écologie.

Et visiblement, malgré les dernières vidéos compromettantes qui refont dernièrement surface, il semblerait qu’Emmanuel Macron soit serein !

Emmanuel Macron complétement serein !

Ce samedi 16 avril, Konbini a diffusé sur ses réseaux sociaux une vidéo du Chef de l’État, dans laquelle le candidat à sa réélection, a accepté de répondre aux questions des Français sur l’urgence climatique.

À mi-chemin de l’interview, une vidéo d’un petit garçon a été diffusée où il demandait au Président de « Défendre la nature et sauver la planète ». Une excellente entrée en matière pour pouvoir aborder le sujet suivant : l’éco-anxiété.

En effet, immédiatement suite à la diffusion, une journaliste affirme à celui qui boycotte TPMP que ce petit garçon n’est pas le seul. Elle avoue être également très anxieuse. « Et vous, ça va ? », lui lance-t-elle alors. Mais visiblement, Emmanuel Macron est plutôt très serein.

« Oui, car si j’étais sujet à l’anxiété, ça n’irait pas depuis longtemps, à la vue de ce que je fais… », a répondu avec un large sourire le candidat-président.

Emmanuel Macron serein : "Si j’étais sujet à l’anxiété, ça n’irait pas depuis longtemps !"

Konbini

Un grand retour jusqu’en 2034 ?

À seulement sept petits jours du second tour de l’élection présidentielle, celui qui voit déjà son grand retour jusqu’en 2034 se veut rassurant. Son premier message, est, qu’ensemble, nous allons faire le maximum de boulot, nous allons accélérer. Mais, en ce qui concerne nos enfants, il est nécessaire de leur préserver l’innocence.

Néanmoins, même en essayant de garder notre âme d’enfant, il est force de constater que l’urgence climatique et l’éco-anxiété qui en découlent sont pourtant de vrais sujets d’actualités !

À travers le monde, de nombreux jeunes en souffrent considérablement ! Une tendance qui ne risque pas de s’amoindrir depuis le rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC). Ce dernier estime, en effet, qu’il nous reste seulement trois ans pour pouvoir inverser la courbe des émissions de gaz à effet de serre afin d’espérer garder une planète vivable pour l’homme…

0