Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Affaire Lola : Vive polémique autour du profil de la suspecte, Marine Le Pen et Eric Zemmour s’emparent du sujet

Publié par Alicia Trotin le 18 Oct 2022 à 16:08
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que le pays entier est retourné par la disparition de l’adolescente de 12 ans, dont le corps a été retrouvé dans une malle, c’est au tour du profil de la suspecte de faire polémique. Elle a été mise en examen et placée en détention provisoire ce lundi.

La suite après cette publicité

À lire aussi : « Si tu ne sautes pas, je tue maman » : A 14 ans, il oblige son père à se défénestrer

L’origine de la suspecte fait débat

Algérienne, Dahbia, la suspecte, est arrivée sur le sol français en 2016. Le 21 août 2022, elle devait prendre l’avion, mais la Police des Frontières l’a interpellé à l’aéroport pour défaut de titre de séjour. Sans antécédent judiciaire, elle a un délai de trente jours pour quitter le territoire français.

La suite après cette publicité
Affaire Lola

Toutefois, comme le montre cette sordide affaire, la femme n’a pas respecté sa date de retour et se trouvait encore en France, en octobre. Une occasion en or, pour certains politiques, de relancer le débat sur l’immigration dans le pays par le biais des réseaux sociaux.

La suite après cette vidéo

À lire aussi : Meurtre de Lola : la jeune fille vi*lée et torturée avant d’être tuée ? De nouvelles révélations

La suite après cette publicité

Un profil psychologique terrifiant

Au cours de sa garde à vue, elle n’aurait cessé d’osciller entre contestation et confessions. La première fois que la police a interrogé Dahbia, elle a affirmé qu’elle ne pourrait jamais s’en prendre à un enfant. Cependant, depuis hier, sa version des faits a évolué.

« Elle aurait entraîné la victime jusqu’à l’appartement de sa sœur, vivant dans le même immeuble que l’enfant, elle lui aurait imposé de se doucher avant de commettre sur elle des atteintes à caractère sexuel et d’autres violences ayant entraîné la mort et elle aurait dissimulé le corps dans la caisse » .

La suite après cette publicité

Un document a assuré qu’elle aurait agi avec une « facilité inouïe dans le passage à l’acte » , « d’une telle extrémité », avec « un motif aussi vain » . Elle se serait également livrée avec froideur sur son passé personnel après avoir visionné les photos du corps de Lola.

« Ça ne me fait ni chaud ni froid(..)Moi aussi, je me suis fait vi*ler et j’ai vu mes parents mourir devant moi » .

La suite après cette publicité

À lire aussi : « Des filles de 15 ans qui se prostituent » : Zone interdite choque avec son reportage sur les enfants placés

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.