Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« On ne va pas être prêt » : Anne Hidalgo fait une annonce inquiétante sur les JO

Publié par Elodie GD le 24 Nov 2023 à 6:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les JO 2024 approchent à grands pas et les choses s’annoncent un peu plus compliquées que prévu dans la capitale. Interrogée, ce 22 novembre, dans Quotidien, Anne Hidalgo a confié que certaines choses ne seront pas au point à l’été 2024. Notamment les transports parisiens, les trains étant insuffisants pour assurer une optimisation de la circulation.

À lire aussi : Des taxis volants pour les Jeux Olympiques à Paris en 2024 !

Les prévisions inquiétantes d’Anne Hidalgo pour les JO

« On ne va pas être prêt » , a avoué Anne Hidalgo. Un constat sans appel qui surprend à peine les usagers des transports parisiens. Usagers qui, chaque jour, font les frais du manque de personnel et de matériel de la RATP.

Sur TMC, la mairesse a indiqué qu’il existait « deux choses sur lesquelles on ne va pas être prêt » . D’une part « les transports » et de l’autre « la mise à l’abri des personnes sans domicile fixe«  . Une situation regrettable pour l’élu, qui espérait accueillir athlètes et public dans les meilleures conditions possibles.

Concernant les transports, elle détaille : « On est quand même dans une difficulté, déjà, dans les transports du quotidien. Et on n’arrive pas à rattraper le niveau […] de ponctualité, de confort pour les Parisiennes et les Parisiens » .

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Anne Hidalgo JO

À lire aussi : « Ça va vous faire mal » : entre Anne Hidalgo et Rachida Dati le ton monte en plein Conseil de Paris

Réactions amusées du gouvernement

Invitée à en dire davantage, elle explique : « En fait, il y a des endroits où les transports ne seront pas prêts parce qu’il n’y aura pas le nombre de trains et la fréquence » . Et quand on lui demande si c’est la Région Île-de-France qui est responsable de ces couacs, l’élue pointe aussi du doigt le gouvernement. « Mais on fait tout ça ensemble, donc je me sens concernée aussi » , concède-t-elle.

Accusée de faire le buzz, Anne Hidalgo a récolté quelques critiques sur les réseaux sociaux. Notamment de la part de Clément Beaune, ministre délégué chargé des Transports, qui l’a pointé du doigt sur X.

« Nous aurions apprécié la présence d’Anne Hidalgo aux comités des mobilités des Jeux olympiques et paralympiques si elle a des propositions à faire sur les transports » , a rétorqué Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France.

Elle ajoute : « Merci à elle de résoudre le problème des embouteillages dans Paris pour permettre la circulation des bus » . Une remarque lourde de sens, qui entraînera peut-être une réaction de la principale concernée.

À lire aussi : JO 2024 : Des étudiants délogés pour héberger le personnel