Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Aya Nakamura victime d’un homejacking : son conjoint à l’hôpital

Publié par Elodie GD le 08 Fév 2024 à 17:37
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans la nuit du 5 au février, il est aux alentours de 23 h 40 quand quatre individus pénètrent au domicile d’Aya Nakamura, armé d’un pistolet. À l’intérieur, ils tombent nez à nez avec Vladimir Boudnikoff auquel ils assènent un coup de crosse au visage avant de lui voler sa sacoche et de prendre la fuite.

À lire aussi : Aya Nakamura : la somme astronomique qu’elle demande pour chanter en festival

Le domicile d’Aya Nakamura cambriolé

Nouvel homejacking dans la sphère people. Après Vitaa, Sylvie Tellier ou encore Bruno Guillon, ce sont maintenant Aya Nakamura et le père de sa fille cadette Vladimir Boudnikoff qui sont pris pour cible.

Le producteur de musique se trouvait alors à son domicile de Rosny-sous-Bois quand quatre individus s’y introduisent, armé d’un pistolet.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Si Aya Nakamura était absente, celui que l’AFP présente comme son actuel compagnon était sur place. Surpris, les malfaiteurs lui assènent un coup de crosse au visage avant de briser son téléphone, lui subtiliser sa sacoche et de prendre la fuite à bord d’une berline noire.

Cette dernière contenait son passeport, sa carte d’identité, des papiers personnels, ainsi que 500 euros en liquide.

Aya Nakamura : son compagnon agressé lors d'un cambriolage

À lire aussi : « Elle est libre et s*xy » : Cette humoriste prend la défense d’Aya Nakamura

Un homejacking qui s’ajoute à la longue liste des cambriolages

Transporté à l’hôpital de Montreuil, Vladimir Boudnikoff présentait des plaies ouvertes au visage. Il a passé la nuit en observation. Son pronostic vital n’est pas engagé.

Prévenue par son compagnon, Aya Nakamura a elle-même alerté la police.

Ce nouveau cambriolage d’une violence inouïe s’inscrit dans la lignée d’une série d’événements similaires. Depuis la fin de l’année 2023, plusieurs personnalités habitant Paris et sa banlieue sont la cible de malfrats qui s’introduisent chez eux, subtilisent leurs bien et s’en prennent physiquement aux personnes présentes au domicile.

Un lien a été établi entre plusieurs affaires. Et le nom d’un commanditaire ressort : celui de Kamel Z, qui a depuis été placé en détention provisoire.

À lire aussi : Booba et Aya Nakamura : c’est fini !