Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Homophobie : un événement de lutte contre l’homophobie en Belgique tourne mal, des adolescents crient « Allah Akbar »

Publié par Mathilde le 18 Mai 2023 à 17:48
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce jeudi 11 mai, une action anti-homophobie a eu lieu dans un collège en Belgique. Malheureusement, celle-ci a été interrompue par des élèves qui ont crié «Allah Akbar».

La suite après cette publicité

>>>À lire aussi : Dans TPMP, Danielle Moreau et ses propos choquent : «Transphobe et homophobe, j’assume»

Une lutte contre l’homophobie.

La suite après cette vidéo

Les images de cette séquence a choqué de nombreux internautes qui n’ont pas hésité à les partager sur les réseaux sociaux. En effet, ce jeudi 11 mai, le collège de Genk en Belgique, a décidé d’organiser une action pour lutter contre l’homophobie. Pour l’occasion, l’école avait installé un atelier de lutte anti-homophobe, mais également un stand. Tout se passait bien jusqu’à l’arrivée de certains élèves qui ont décidé de perturber l’événement.

La suite après cette publicité

>>>À lire aussi : «Je fantasmais sur elle» : Angèle dévoile comment elle a découvert sa bisexualité

Plusieurs adolescents perturbent l’événement

En effet, plusieurs dizaines d’élèves se sont rassemblés près du stand et ont décidé de perturber l’action anti-homophobe. Ils se sont alors adressés aux agents de la mairie en criant : « Allah Akbar». L’une des employés de la mairie s’est exprimée : « Un groupe de jeunes a commencé à se moquer de nous. De plus en plus d’élèves sont arrivés, à la fin, ils étaient une centaine », « Ils nous ont crié dessus, nous ont jeté des bouteilles et ont craché sur les cœurs arc-en-ciel exposés sur le stand.»

La suite après cette publicité
homophobie adolescents collège Belgique action lutte
@canva

Les enseignants ont essayé de s’interposer, mais malheureusement, ils n’ont pas réussi à restaurer le calme. Après la récréation, les élèves ont dû retourner en classe et c’est à ce moment-là que les altercations se sont arrêtées. Le maire de la ville, Wim Dries a affirmé porter plainte : « L’agression contre nos employés et contre le bénévole d’OGWA est inacceptable. Il devrait toujours y avoir du respect, même lorsque nous sommes en désaccord. ».

Alors, une réaction suite à cet événement ? En attendant, sachez qu’une séquence dans Mariés au premier regard a scandalisé toile.

La suite après cette publicité

>>>À lire aussi : « Je ne fais pas de la p*rnographie » : Au bord des larmes, Bilal Hassani sort du silence après l’annulation de son concert dans une église (vidéo)

Source : CNews

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.