Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Je fantasmais sur elle » : Angèle dévoile comment elle a découvert sa bisexualité

Publié par Hannah Maline le 18 Mai 2023 à 11:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Mardi 16 mai, la chanteuse Angèle a fait des révélations dans le documentaire inédit Homos diffusé sur France 2 à l’occasion de la journée mondiale contre l’homophobie. La jolie blonde dévoile comment elle a découvert, dans sa plus tendre jeunesse, son orientation sexuelle.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Angèle : avec son string apparent, elle adopte une nouvelle tendance

À seulement 27 ans, l’artiste belge Angèle est une véritable icône. Découverte dans le monde de la musique en 2018, la sœur de Roméo Elvis a eu un succès phénoménal dès ses premiers pas. 

Néanmoins, certaines de ses expériences dans ce milieu ont pu être négatives. Notamment quand il s’agit de faire un coming-out forcé

La suite après cette publicité

En effet, en 2020, un magazine people a publié des clichés volés de la star avec sa compagne de l’époque Marie Papillon. Ainsi, sa bisexualité a été dévoilée au grand jour alors qu’elle n’avait même pas pu faire l’annonce à ses proches. 

L’interprète de Balance ton quoi avait déclaré garder un souvenir d’une extrême violence de cet événement. 

La suite après cette vidéo

Heureusement pour la chanteuse, elle est issue d’une famille très ouverte d’esprit. Elle expliquait : « Ça leur importe peu de qui je tombe amoureuse, mais je leur ai annoncé et puis ça a duré 30 secondes : ‘Ah ok. Très bien !’ Et puis ils étaient ravis de la rencontrer » .

La suite après cette publicité

L’égérie Chanel stipule que l’étape la plus difficile était d’annoncer la nouvelle à sa grand-mère qui a grandi avec ce qu’on lui a répété toute sa vie : « L’homosexualité, c’est mal » . Cette dernière ne comprend pas forcément le choix de sa petite fille, mais l’accepte. 

Les deux amantes ont porté plainte contre le média ayant exposé leur vie privée et ont gagné le procès. Angèle en a profité pour composer son titre Ta Reine où elle chante son amour pour une femme. La chanson est devenue l’un des plus gros succès de la star.

Angèle refusait son attirance pour les femmes

La suite après cette publicité

Mardi 16 mai, à l’occasion de la journée mondiale contre l’homophobie qui a lieu le lendemain, France 2 diffuse un documentaire inédit nommé Homos. Au programme, plusieurs célébrités, dont Angèle, se livrent sur leurs expériences et sur leur sexualité.

En ce qui concerne la musicienne, assumer sa bisexualité n’a pas toujours été évident. Elle s’était persuadée elle-même que son attirance pour la gente féminine allait lui passer. Elle dévoile : « L’autre jour, j’ai ouvert mon journal intime et j’ai vu qu’il y avait écrit un énorme ‘Lesbienne Paradise’” .

Angele
La suite après cette publicité

Puis l’artiste explique en détaillant davantage sur son adolescence : « Mes journaux intimes sont truffés de dessins de filles qui s’embrassent, donc beaucoup de choses concrètes, mais sans jamais me dire ‘J’ai des sentiments pour cette fille’. Toute mon adolescence, c’était des non-dits, des ‘j’embrasse des filles et puis hihi, c’est parce qu’on est amies, ça veut rien dire » . 

Après s’être éloignée de ses pensées qu’elle dit « lesbphobes » , la diva belge a ainsi fini par assumer qui elle était et qui elle s’autorise à aimer.

À lire aussi : Angèle à Coachella, les internautes furieux : « Elle se fout de la gueule du monde »

La suite après cette publicité

« Je fantasmais sur elle » , le personnage animé qu’adorait Angèle

Si son éducation hétéronormée a eu un impact sur sa facilité à accepter son orientation sexuelle, certains signes ne trompent pas. En effet, comme la plupart des enfants, Angèle regardait des films Disney. Sauf qu’à la différence d’autres petites filles, la chanteuse ne regardait pas vraiment le prince charmant. 

La jolie blonde avoue : « Moi, j’étais fan de la Petite Sirène, mais je fantasmais sur elle. J’étais super amoureuse d’elle » . 

La suite après cette publicité
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par ✨ANGELE 🎹 (@angele_vl)

Tandis qu’elle se plonge dans ses souvenirs d’enfance les plus profonds, la Belge poursuit : « Dans les Disney, c’était ma préférée et le prince ne m’intéressait pas du tout. D’ailleurs, je n’avais pas besoin d’aller jusqu’à la fin du film, je voulais juste voir Ariel » .

La suite après cette publicité

Aujourd’hui, Angèle assume pleinement sa bisexualité et a même fait des révélations sur sa phase avec l’idée d’être polyamoureuse.

À lire aussi : Angèle : Terrible incident en plein concert

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.