Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Un célèbre pilote de F1 français s’est éteint à 80 ans

Publié par Gabrielle Nourry le 03 Fév 2023 à 10:35
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le monde du sport est en deuil. Un célèbre pilote français de Formule 1 s’est éteint ce jeudi 2 février à l’âge de 80 ans. Il s’agit de Jean-Pierre Labouille qui est connu pour avoir offert la première victoire à l’écurie Renault.

Publicité

À lire aussi : A combien est estimée la fortune colossale de Michael Schumacher, ancien pilote de Formule 1 ?

Jean-Pierre Jabouille, une grande figure de la F1

L’ancien pilote automobile français, Jean-Pierre Jabouille, s’est éteint ce jeudi 2 février à l’âge de 80. C’est sa famille qui a annoncé la triste nouvelle, sans préciser les causes de sa disparition. Le sportif ne compte à son palmarès que deux victoires en F1, mais son parcours a marqué la discipline.

Publicité

C’est grâce à son association avec Renault que Jean-Pierre Jabouille s’impose dans la discipline du sport automobile. Le constructeur français est le seul à parier sur le moteur turbo-compressé alors que les autres font courir des moteurs dits « classiques ».

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Les débuts de celui qui est surnommé « le grand blond » ne sont pas faciles. Il connaît une série de 13 abandons avant de marquer ses premiers points lors du Grand Prix des États-Unis en 1978 où il arrive à la 4e place.

jean pierre jabouille
Publicité

À lire aussi : Énorme crash au départ du grand prix d’Angleterre, le pilote de F1 sain et sauf

Il amène l’écurie Renault au sommet

C’est en 1979 que Jean-Pierre Jabouille montera pour la première fois sur la plus haute marche du podium sur le circuit de Dijon-Prenois. L’histoire retiendra surtout le duel entre René Arnoux, aussi chez Renault, et Gilles Villeneuve (Ferrari) pour la 2e place, plutôt que la victoire du grand blond.

Publicité

« Je pensais uniquement à terminer la course. Je savais qu’on avait une chance si on arrivait au bout. C’était une grande fierté parce que c’est dur de gagner en F1. Un soulagement aussi parce que j’avais souvent été en tête et, à chaque fois, j’avais connu des problèmes de fiabilité » racontait-il à l’AFP en 2018.

Jean-Pierre Jabouille a eu le droit à un hommage de la part de son ancienne écurie, devenue Alpine F1. « Nous sommes ce que nous sommes aujourd’hui grâce à Jean-Pierre et son héritage perdure » a indiqué l’écurie dans un communiqué.

À lire aussi : Rallye Monte-Carlo : un couple surpris en plein ébat par la caméra embarquée d’un pilote

Publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN