Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Attentat devant un poste de police : 18 blessés dont un petit garçon de 12 ans

Publié par Camille Lepeintre le 28 Mar 2022 à 21:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Samedi soir à Bogotá, capitale de la Colombie, une bombe a explosé devant un poste de police faisant 18 blessés et une victime, un enfant de 12 ans. Parmi les survivants, de nombreux mineurs qui jouaient aux alentours de l’attentat à l’explosif.

Publicité

>>> À lire aussi : Voiture bélier : Un islamiste tue quatre personnes au couteau

Attentat en Colombie, que s’est-il passé ?

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Un triste scénario a eu lieu samedi soir devant un poste de police à Bogotá, capitale de la Colombie. En effet, un explosif a été déposé dans une valise juste devant le commissariat colombien. Le ministre de la Défense, Diego Molano, a déclaré que l’explosif avait été « déclenché à distance par téléphone«  et que le « mécanisme » était « identique » à celui de l’attaque du 5 mars, qui avait également touché un autre poste de police du même quartier.

Publicité

L’attaque de samedi a été particulièrement violente, blessant de nombreux enfants qui « jouaient » aux alentours de l’attentat à l’explosif, selon Claudia López, maire de la ville. Parmi les 18 blessés, un enfant de 12 ans a trouvé la mort. « L’un des sept enfants blessés, âgé d’à peine 12 ans, est décédé à l’aube » , a-t-elle écrit sur Twitter. « Nous avons malheureusement une fille de cinq ans dans un état très grave » , a-t-elle ajouté, en précisant que l’enfant avait été touché à la tête. Deux policiers ont également été victimes de l’attentat mais se trouvent actuellement dans un état « stable ».

Colombie attentat

Qui est à l’origine de l’attaque ?

Pour le moment aucune information n’a été divulguée en ce qui concerne l’identité de l’assaillant ou le groupe à l’origine de cet attentat. Il faut savoir que le pays est en proie à de nombreuses attaques violentes de groupes armés comme les dissidents des Forces armées révolutionnaires de Colombie, le groupe de guérilla de l’Armée de libération nationale, mais également les groupes appartenant à des narcotrafiquants comme le Clan del Golfo, principal cartel colombien de la cocaïne dont le chef a été capturé en octobre 2021.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

Alors qu’Ivan Duque, le président colombien a partagé sa « profonde douleur » sur son compte Twitter, les autorités ont promis une récompense de 80.000 dollars (72.800 euros) à quiconque apporterait des informations sur l’origine de l’attentat.

>>> À lire aussi : Deux adolescents ont froidement assassiné une professeure d’espagnol : ils ont diffusé les images du crime