Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Confinement : acheter juste du pain ? Les sanctions pleuvent de plus en plus

Publié par Justine le 09 Avr 2020 à 18:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En bon Français, un Héraultais est allé acheter ses baguettes pour la semaine. Or, il a croisé la route de gendarmes qui l’ont verbalisé pour être sorti sans excuse valable. L’homme dénonce une injustice.

Coronavirus, verbalisé pour avoir acheté une baguette

>>> À lire aussi : Recette de la baguette maison : pour du bon pain tous les jours de la semaine !

Aller faire ses courses malgré le Coronavirus

L’homme a reçu une amende de 135€ malgré avoir complété son attestation de déplacement dérogatoire. Comme l’affirme cet habitant de Cazilhac : « J’avais bien rempli mon imprimé avec la date, l’heure et donc j’étais parfaitement à l’aise, très décontracté. Et quand j’arrive au carrefour Ganges-Cazilhac, je me fais contrôler par les motards de la gendarmerie de Lodève ».

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Uniquement sorti pour aller acheter 5 baguettes (pour toute la semaine) dans une commune voisine, les gendarmes qui ont croisé son chemin, n’ont pas laissé passer cet écart à la loi pendant l’épidémie de Coronavirus. Les forces de l’ordre lui ont expliqué qu’acheter du pain ne répond pas aux critères de déplacements dérogatoires : « mais monsieur vous n’avez rien compris au confinement. Vous vivez sur une autre planète. On ne sort pas pour n’acheter que du pain. Je suis obligé de vous mettre un PV. 135 euros », relate France Bleu.

>>> À lire aussi : La recette facile du pain au thermomix : pour ne plus jamais être en panne de tartines !

Contester une amende liée au Coronavirus

Toutefois, le colonel Lebas de la gendarmerie de l’Hérault, trouve que les gendarmes auraient simplement pu donner un avertissement. Il rappelle en général que « globalement tout achat dans une grande surface ou un commerce ouvert, constitue un achat de première nécessité et ne doit pas ouvrir à verbalisation. Sachant que les attestations dérogatoires prévoient les achats de première nécessité ».

L’Héraultais peut contester son amende, une fois le courrier attestant le PV reçu à domicile. Les instructions sont expliquées dans ce courrier.

>>> À lire aussi : Attestation : vous pouvez être contrôlés partout, aucun lieu n’est épargné