Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Covid-19 : Cette nouvelle que nous redoutions tous vient de tomber

Publié par Romane TARDY le 29 Oct 2021 à 14:50
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Si depuis plusieurs jours, les doutes planent quant au risque d’une reprise épidémique, celle-ci vient d’être confirmée. Si on ne parle pas encore de cinquième vague, ça ne saurait tarder…

covid

>>> A lire aussi : Il achète une carte Pokémon grâce à l’aide liée au Covid-19 : Son prix est affolant !

Covid-19 : Des chiffres inquiétants

Allons-nous encore être limités pour les fêtes de fin d’année ? La question est légitime car depuis quelques jours les chiffres épidémiques semblent repartir à la hausse. Après avoir dépassé le cap des 5000 cas de nouvelles contaminations quotidiennes le week-end dernier, une augmentation des hospitalisations vient d’être constatée.

On le sait ce chiffre est déterminant dans la prise de décision du gouvernement. Les spécialistes craignent que les hôpitaux soient surchargés à cause du mélange entre Covid-19 et maladies hivernales. Selon Santé publique France, le nombre d’hospitalisations a légèrement augmenté avec 6500 hospitalisés pour cause de Covid-19, soit une augmentation de 2%. En soins critiques, une augmentation de 12% est observable avec un peu plus de 1000 personnes avec des cas graves.

Le taux d’incidence augmente aussi. Le seuil d’alerte des 50 cas pour 100 000 habitants est franchi dans 44 départements métropolitains. Il a même dépassé 70 cas pour 100 000 habitants dans trois régions Pays de la Loire (73), Provence-Alpes-Côte d’Azur (73) et Île-de-France (71).

Reprise épidémique confirmée en France

Ainsi Santé publique France a déclaré dans son point hebdomadaire sur la situation sanitaire que « la reprise épidémique se confirme » en France. L’inquiétude étant que cette reprise commence à se faire ressentir dans les hôpitaux. Le gouvernement incite donc de plus en plus à la vaccination et notamment au rappel avec la troisième dose. Avec le temps, l’immunité vaccinale baisse et aujourd’hui les premiers vaccinés semblent plus aptes à attraper et à transmettre le virus que quelques mois auparavant.

Autre condition primordiale pour éviter ou limiter la cinquième vague : maintenir les gestes barrières. En effet, de nombreux relâchements ont été constatés et la baisse de températures nous pousse à nous retrouver dans des lieux clos et donc où le virus peut plus facilement circuler.

Si le gouvernement par la voix de Gabriel Attal avait confirmé « une reprise légère mais sensible de l’épidémie » mercredi 27 octobre à l’issue du conseil des ministres, le porte-parole avait estimé que la France pouvait espérer passer « un hiver relativement serein » grâce à la vaccination, qui permet un « meilleur contrôle » de l’épidémie. Les jours et semaines à venir seront donc capitaux. Quand pourrons-nous vraiment tourner la page Covid ?

>>> A lire aussi : Covid-19 : Faut-il toujours laver ses courses pour les désinfecter ?

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0